Dossier médical

Re: Dossier médical

Messagepar lesparentsdemalo » Lun 26 Août 2013, 20:54

Carole,

Merci de nous avoir partagé ces nouvelles. Pour avoir vécu 2 césariennes en urgence, dont une pour détresse respiratoire du bébé, le délai a été le même que le tien.

Après, ce n'est que mon expérience, je pense qu'effectivement, il est important que tu puisses en parler avec ton gynéco.

Déjà, cela te permettra à minima de dire ton ressenti, tes interrogations, et ça il faut que ça sorte auprès de la personne concernée. Et puis, si c'est une personne qui y arrive, il pourra aussi te montrer ses regrets. Cela ne te rend pas ta fille, et tu peux penser que tu t'en fiche de ses regrets. Mais si cela lui permet de faire plus attention pour le prochain bébé qui aura la même détresse que Suzie, ça peut t'aider à te sentir un peu mieux.

Reparle lui aussi de la sage-femme qui t'engueulait et qui refusait de t'écouter. Il lui faut une formation d'urgence à cette folle (ou un cerveau, mais ça c'est plus dur à se procurer).

Si tu le peux, viens nous raconter cet entretien.

Douces pensées à Suzie, et bon courage à vous pour affronter cette nouvelle étape.

Claire
Avatar de l’utilisateur
lesparentsdemalo
 
Messages: 198
Inscrit le: Jeu 19 Mai 2011, 10:30
Localisation: Trappes (Yvelines)

Re: Dossier médical

Messagepar MamaSu » Dim 08 Sep 2013, 09:56

Bonjour Claire,
Je te remercie pour ton message car il m'a apaisé fortement. Sans connaissance des protocoles, on se fait beaucoup de stress et de films. Je n'oublie pas cependant les conditions particulières qu'on été les miennes, avec le mutisme de la sage-femme incapable d'échanger quoique ce soit sinon ces ordres qu'elle jappait confusément.
Finalement, nous avons vu le gyneco-obstétricien et obtenu des explications.
D'après le monito, il aurait fallu intervenir très rapidement. Mais le monito n'a été regardé que passées 50 minutes : ce matin là, le service a été débordé par plusieurs césarienne en urgence - j'ai donc été un peu mise sur le coté dans un premier temps, n'étant qu'au début du travail... D'après le monito encore, Suzie devait être en souffrance depuis quelques heures sinon plusieurs jours, ce qui peut laisser supposer qu'elle aurait été handicapée si elle avait vécu. J'ai été, et suis encore extrêmement choquée par cette nouvelle.
Je me culpabilise beaucoup.
Car deux jours avant, je me suis demandé justement si elle ne bougeait pas moins que d'habitude... Mais je ne me suis pas rendue à la clinique. Entre les contractions de plus en plus fortes, le ventre tendu à bloc, l'attente de signes pour accoucher, l'innocence... loin de m'imaginer le pire... non, je n'ai pas été à la clinique. J'étais zen d'un bout à l'autre de la grossesse. J'ai aujourd'hui le terrible sentiment d'avoir négligé ma fille.
C'est une autre étape à dépasser car bien sûr, je sais qu'il n'est pas la peine d'en rajouter, que la peine est déjà immense.
Carole
Petite Suzie, mon ange, dernier sourire le jour J... 20 février 2013.
Avatar de l’utilisateur
MamaSu
 
Messages: 110
Inscrit le: Sam 09 Mars 2013, 14:59
Localisation: région parisienne, au bord de l'eau

Re: Dossier médical

Messagepar anais et mathieu » Dim 08 Sep 2013, 22:28

Bonsoir Carole , non tu n' as pas négligé ta fille .

Nous sommes toutes sur ce forum et ailleurs persuadées que nous avons loupé un signal comme quoi notre bébé n' allait pas bien . Mais il n' en est rien . La culpabilité est comme tu dis une étape . 3 ans après il arrive encore que j' ai ces pensées . À me dire quel message n' ai je pas su saisir ... Alors on apprends à vivre avec ....

Je n'ai pas vécu de césarienne alors je ne serais pas l' évoquer mais Claire l'a fait.

C' est important si tu as pu en parler au gynécologue et que tu aies pu comprendre plus de choses quant au déroulé de cette terrible épreuve . Tu as pu ainsi mettre des mots sur des maux ... Tu as du sortir chamboulée de ce RDV mais c' était nécessaire , cela va t' aider à avancer.

Prends soin de toi

Anais
le bonheur finit toujours par triompher, il faut juste y croire ... Mamange de Maxime décédé in utéro à 39 SA le 30 septembre 2010, et Maman de Gaëtan , né le 8 janvier 2012 . Je vous aime mes amours.
anais et mathieu
 
Messages: 298
Inscrit le: Sam 18 Juin 2011, 18:42

Re: Dossier médical

Messagepar viviane22 » Dim 08 Sep 2013, 23:06

Bonsoir Carole,

Je te le dis aussi : tu n'as pas négligé ta fille. Tu ignorais ce qui se passait, tu ne pouvais pas agir. Tu sais, moi aussi, j'ai souvent réécrit l'histoire avec des "si" : si j'avais su, si j'avais eu une autre gynéco, si j'avais accepté une césarienne, si j'avais accouché dans un autre hôpital, etc. Mais tout ça ne sert à rien. On ne peut pas revenir en arrière..., même si notre coeur de maman le voudrait tellement ! Tu as fait pour ta fille tout ce que tu pouvais.
Courage à toi et douces pensées à ta puce.
viviane22
 
Messages: 268
Inscrit le: Sam 21 Mai 2011, 10:54

Re: Dossier médical

Messagepar Agathe » Lun 09 Sep 2013, 09:45

Tu sais Carole, pour ma part, un jour avant de sentir des contractions, j'ai passé une journée à ne quasiment plus sentir bouger Axel.
J'ai passer ce dimanche à me reposer, à essayer de le faire réagir.
J'avais d'ailleurs lu des forums, où il parlait de mort subite du nourrisson in utero, mais je n'ai que survolé, car ca ne servait à rien que je me monte la tête, ce genre de chose n'arrive qu'aux autres (en tout cas, je ne m'imaginais pas que cela puisse arriver, sans raison aucune...).
Ce n'est que le soir vers 18h, que je me suis décidée à aller à la clinique. Et là, le monito était parfait, son cœur battait, il bougeait, mais il était normal que je ne le sentais pas trop, car le travail avait commencé.
Ce n'est que le lendemain que le cœur a cesser. Je me repasse souvent le "scénario" dans la tête, mais je ne crois pas que j'aurais pu savoir.

Donc même si tu étais aller voir à la maternité pour un contrôle un jour ou deux avant, cela n'aurait peut être rien donné à ce moment là...
Comme le dit viviane, avec des "si" on aimerait pouvoir changer les choses. Mais ce n'est pas possible, nous le savons.
Je crois que le plus dur pour moi, est d'accepter de ne pas avoir eu le contrôle à ce moment là. Mais une vie ne se contrôle pas. Il y a des choses qui nous échapperont toujours. Et une vie qui s'envole en fait parti.

Et comme tu l'as souvent dit, tu t'es battu jusqu'au bout avec et pour ta fille. Tu as fait ce qui était en ton "pouvoir". Soit fière de toi, et soit fière de Suzie.
"J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau, que c'est beau d'aimer.
J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire" Saez
Avatar de l’utilisateur
Agathe
 
Messages: 83
Inscrit le: Mer 06 Mars 2013, 10:48
Localisation: Alsace / Bourgogne

Re: Dossier médical

Messagepar anais et mathieu » Lun 09 Sep 2013, 22:48

Tu as tout a fait raison Agathe on est persuadé que cela n' arrive que chez les autres ... Combien de fois je me le suis pensé ! Et en quelques secondes les autres c' est nous ...


Courage à vous toutes
le bonheur finit toujours par triompher, il faut juste y croire ... Mamange de Maxime décédé in utéro à 39 SA le 30 septembre 2010, et Maman de Gaëtan , né le 8 janvier 2012 . Je vous aime mes amours.
anais et mathieu
 
Messages: 298
Inscrit le: Sam 18 Juin 2011, 18:42

Re: Dossier médical

Messagepar lesparentsdemalo » Lun 16 Sep 2013, 20:22

Carole,

Merci d'avoir partagé avec nous le contenu de ton entretien.

Les filles l'ont dit culpabiliser, on peut pas faire autrement.

Mais objectivement, tu n'es coupable de rien. Tu as vécu une grossesse zen, et bien tant mieux, Suzie et toi aurez partagé de super moment toutes les 2.

Le fait que Suzie aurait pu être handicapée a été une sidération de plus à avaler. Je parle encore d'expérience, une détresse respiratoire foetale peut provoquer un handicap. Rien de grave, je ne m'étendrais pas sur le sujet, je peux te raconter en message privé si tu veux.

Ce que me fait dire ton message, c'est qu'après nos parcours, si on tente et qu'on réussit la grossesse suivante, on a en général un certain nombre de monitoring. Je n'ai qu'une chose à dire, apprenez à les lire vous-même. Dès le premier, vous monopolisez la sage-femme et vous vous faites expliquer les valeurs, tant sur la partie pour vous que sur la partie concernant le bébé. Pareil, si le bébé bouge pendant le monito, déplacez les capteurs vous même avant même de sonner. Le temps que la sage-femme arrive, on ne sait jamais.

Pour les valeurs, cela dépend de chacune, car par exemple moi je faisais de l'anémie sévère et du diabète gesta, donc un chiffre normal pour une autre femme pouvait être considéré comme à risque pour moi. (effet masquant de l'anémie)
Donc questionnez, questionnez, et vous les embêtez et bien flûte ! A une qui m'a dit, mais madame, je connais mon boulot, j'ai répondu, votre boulot, c'est mon bébé et mon corps alors vous m'expliquez ou je change de "crèmerie" !

Merci Carole pour ces partages , car grâce à toi, et à Suzie, tu me permets de partager des choses importantes pour toutes.

J'espère que cela t'aide aussi. Suzie va aider d'autres bébé à arriver en vie. Cela ne te la rendra pas, mais peut donner du sens à son existence.

Je t'embrasse.

Claire
Avatar de l’utilisateur
lesparentsdemalo
 
Messages: 198
Inscrit le: Jeu 19 Mai 2011, 10:30
Localisation: Trappes (Yvelines)

Re: Dossier médical

Messagepar MamaSu » Ven 20 Sep 2013, 11:18

Bonjour et grand merci à toutes.

Si la culpabilité fait son chemin malgré moi, vos messages, vos expériences partagées, me permettent de la mettre ko de temps en temps, de la maîtriser. Alors merci, car ces passages de répit font un bien énorme, ramène la plénitude entre ma fille et moi, me font sentir que c'est possible de vivre sans me sentir coupable.
Je suppose que c'est un long chemin.
Evidemment, les premières semaines ont été très dures - au-delà de son décès - à cause de cette culpabilité, même si, à ce moment là, je ne savais à quelle raison tangible l'accrocher; malgré tout, elle était là. Puis il y a eu les résultats d'autopsie, et la cause de la compression de cordon m'a "soulagée" - nous a "soulagés" le papa et moi. Car avec la compression du cordon, Suzie a perdu la vie en quelques minutes. Cela ôtait la douleur de la savoir en souffrance pendant des heures voire des jours. Et j'ai rapidos jeté un voile sur mes sentiments coupables, parvenant enfin à respirer.

Mais ce rendez-vous a tout bouleversé, même si, c'était notre volonté, de tout savoir, de tout comprendre, pour avancer...
La cause de son décès reste bien le cordon évidemment, mais le monito montre sa faiblesse. Le cordon se compressait-il par alternance depuis des heures ou des jours ? Ou, étais-je (même si c'est rare) en dépassement de terme (grossesse courte). Ou tout ça à la fois ?

Le fait que Suzie aurait pu être handicapée a été une sidération de plus à avaler. Je parle encore d'expérience, une détresse respiratoire foetale peut provoquer un handicap. Rien de grave, je ne m'étendrais pas sur le sujet, je peux te raconter en message privé si tu veux.

Claire, je te lirai volontiers.

Encore merci beaucoup à toutes. Douce pensée à tous nos enfants.
Carole
Petite Suzie, mon ange, dernier sourire le jour J... 20 février 2013.
Avatar de l’utilisateur
MamaSu
 
Messages: 110
Inscrit le: Sam 09 Mars 2013, 14:59
Localisation: région parisienne, au bord de l'eau

Précédent

Retour vers Devenir de l'enfant mort

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 0 invités

cron