5e Grossesse

Re: 5e Grossesse

Messagepar lesparentsdemalo » Ven 02 Nov 2012, 16:12

Pour le sexe du bébé, on ne veut pas savoir.

Pour la réaction des filles, Erin est encore petite. Elle caresse mon ventre et maîtrise bien le mot bébé. Pour Eileen, c'est différent. Elle a désormais vécu les 2, une grossesse ou on revient sans bébé à la maison, et l'arrivée de sa petite soeur. Elle est vraiment touchante. Car quand les gens lui disent qu'elle va être à nouveau grande soeur, elle les regarde de son air bien sérieux, et réponds toujours la même phrase, "oui si tout va bien". Et ceux qui s'aventurent à dire "mais tout ira bien" elle les "crucifie" avec sa phase choc "et comment tu peux le savoir ? t'es même pas docteur!".
Cela ne l'empêche pas d'être très attentive à mon ventre. C'est elle qui demande le plus à toucher pour sentir le bébé bouger. Elle a encore des supers réactions. "Comme ça s'il meure dans ton ventre, et bien il me connaitra quand même parce que ma main à moi elle est petite. " Mais en même temps, elle est bien dans la vie. Les questions avec "quand le bébé sera là ...." fusent plusieurs fois par jour. Ce week-end est planifié le tri des jouets avec les siens et ceux de sa soeur, elle va faire trois parties, les jouets qu'elle garde, les jouets pour sa petite-soeur, et les jouets pour le bébé. Et c'est elle qui va bénéficier de la nouvelle chambre et laisser la sienne au bébé.

Pour l'humour, c'est une de mes seules armes contre l'angoisse. Il y a ça et la rage. Je ne vais tout de même pas déverser ma rage ici. Je la garde pour les "méchants", ma belle-mère en a fait les frais.

Parce qu'il ne faut pas croire que les remarques blessantes de l'entourage cessent avec les grossesses suivantes. Désolée, je vais encore casser un mythe.

Le matin suivant mon passage aux urgences. Eric et les filles sont en courses. Je me repose sagement sur le canapé comme prescrit par le docteur. Le téléphone sonne "non disponible" s'affiche comme correspondant. Je ne réponds pas. Belle-maman laisse le message suivant mot pour mot "Alors quand est-ce que je le vois le gros ventre de Claire ?", pas bonjour, pas comment ça va, rien que ça. J'ai attrapé le téléphone, je l'ai envoyé valdinguer dans le mur de toutes mes forces.

Alors que quand on leur a annoncé la grossesse en août on avait précisé que je ne voulais pas en parler. Que nos échanges entre ma belle-mère et moi pendant la grossesse d'Erin m'avaient fait trop de mal. Elle avait promis. Ex de choses qu'elle me disait pendant la grossesse d'Erin, "comme tu dois te sentir épanouie, c'est vraiment génial d'être enceinte non ?" la vieille de l'écho cardio. ou bien mais "non tu n'as aucune raison de t'inquiéter, regarde à moi il ne m'est jamais rien arrivé"

Ne voulant pas revivre ça, j'avais pris les devant en disant que je refusais de parler avec elle de cette grossesse et que ce n'était pas négociable.

Eric l'a appelé pour lui dire que son message était maladroit en soi. Réduire la personne à son gros ventre, c'est déjà dur à encaisser et en plus quand on sait le chemin que j'ai parcouru, on ne dit pas ça. Sa réaction a été," mais ce n'est pas juste, je suis tenue à l'écart de cette grossesse. Je n'ai rien fait de mal, elle porte quand même mon futur petit-enfant". Eric a insisté tu lui a fait mal. Sa réponse classique, mais elle n'a pas pu avoir mal puisque je n'ai pas voulu lui en faire. Elle demande à me parler. Eric lui dit, tu sais Claire attend des excuses et rien d'autre ne te perds pas en justifications. Il me la passe. Les premiers mots, "tu as surement un ventre magnifique, je veux le voir c'est tout" et le laïus sur le fait qu'elle est mise à l'écart et qu'elle le vit mal. Pas un mot du genre désolée ou pardon. Que des justifications, elle a raison et je n'ai pas à le prendre mal puisqu'elle ne pense pas à mal. Là, la moutarde me monte. Je réponds que je le prends comme je veux et que ses justifications ne concernent qu'elle. Elle me demande de cesser de monter le ton me dit que je n'ai pas à lui parler comme ça. Je lui dit que je lui parle comme je veux et lui raccroche au nez.

S'ensuit des échanges de texto entre elle et Eric. Je précise ma position à Eric. C'est des excuses sans justification ou alors pendant 1 an, je ne la vois plus. Elle pourra voir ses petits-enfants comme convenu, un week-end toutes les six semaines, elle les aura 4 jours à Toussaint et une semaine en février. Le repas pour fêter Nöel avant Nöel chez nous est maintenu. Je préparerais tout comme convenu, mais je ne serai pas là. Lorsqu'elle viendra voir le bébé à la maternité cela se fera hors de ma présence. Je ne priverais ni mon mari, ni mes enfants de sa présence. Mais moi, je m'en dispenserai.

Elle qui tient tant à l'harmonie dans la famille comme elle dit prend un coup de carafon sur la tête. Parce que là, elle voit bien qu'elle est au pied du mur. Cette fameuse harmonie, cela dépend d'elle.

Au bout de 10 jours, je reçois un mail d'excuses. "Désolée d’avoir utilisé des mots sensibles. je t'embrasse" Quand on la connaît c'est un miracle. Il faut savoir que quand elle bouscule quelqu'un dans la rue sans faire exprès comme ça peut arriver à tout le monde. Et bien Madame ne dit pas "pardon" comme tout le monde, elle dit juste "je n'ai pas fait exprès" même pas désolée. Donc là en lisant le message je suis tombée de ma chaise.

Je réponds un message qui accepte les excuses, accorde le pardon. Et tente d'expliquer comment elle aurait pu défendre sa position et sa souffrance sans me faire de mal.

Sa réponse une semaine plus tard, un mail sans aucun commentaire avec juste une pièce jointe, une histoire philosophique qui termine par la leçon de morale suivante

"Quand quelqu'un nous blesse, nous devons l'écrire dans le sable, ou les vents du pardon peuvent l'effacer. Mais quand quelqu'un fait quelque chose de bien pour nous nous devons le graver dans la pierre ou aucun vent ne peut l'effacer"

Quand, on me cherche, on me trouve. Je lui répond que je comprends sa position, que je l'admire de pouvoir réagir ainsi. Mais j'ajoute que moi, ce type de réaction, c'est même pas en rêve, et que je n'accepte pas qu'on me dise comment je dois réagir quand je me sens blessée.

Et en fait, toute cette force de réagir, de ne pas me laisser faire, c'est vraiment ce chemin parcouru ensemble avec Eric depuis le décès de Malo qui m'a aidé à le faire. Jamais j'aurais cru qu'une telle souffrance, puis de telles angoisses auraient pu nous rendre plus forts ensemble comme cela.

Désolée j'ai encore fait un roman !
Avatar de l’utilisateur
lesparentsdemalo
 
Messages: 198
Inscrit le: Jeu 19 Mai 2011, 10:30
Localisation: Trappes (Yvelines)

Re: 5e Grossesse

Messagepar viviane22 » Mar 06 Nov 2012, 23:05

Bonsoir Claire,

Je vois que chacun(e) a son lot de personnes pas faciles dans son entourage... Pour ce qui est de ta belle-mère, d'après ce que tu racontes, elle paraît avoir du mal à reconnaître ses tords et rester plutôt sur le terrain de la justification pour se dédouaner. Qu'est-ce qui la pousse comme cela à ne pas vouloir s'excuser, même face à un inconnu dans la rue ? Cela montre qu'il ne faut pas prendre ses remarques de façon trop personnelle. Elle est comme ça, elle réagit comme ça. C'est malheureux, mais je doute que cela puisse profondément changer... Tout cela pour te dire que, même si ses remarques sont blessantes, il ne faut pas les laisser te faire du mal. Tu as quand même réussi à obtenir des excuses, c'est bien. Je te souhaite une bonne continuation dans ta grossesse avec, je l'espère, plus d'humour que de rage.
A bientôt
viviane22
 
Messages: 268
Inscrit le: Sam 21 Mai 2011, 10:54

Re: 5e Grossesse

Messagepar lesparentsdemalo » Mer 07 Nov 2012, 14:06

Viviane,

Tu as raison, elle est comme cela avec tout le monde. Et effectivement son histoire personnelle explique (même si cela ne le justifie pas) son comportement. Elle a été confrontée à 10 ans à de telles souffrances, de telles humiliations, que faire comme si le malheur et les choses difficiles n'existaient pas, cela a été sa protection.

Et si le malheur n'existe pas, elle ne peut pas en causer.

Cela m'a fait du bien de pouvoir déposer ces soucis ici. Car même si le lien avec le deuil et les angoisses n'apparaît pas comme évident, cela m'a aussi rappelé à quel point ma maman m'avait soutenu au moment du décès de Malo.

Là ce n'est pas facile de gérer en ce moment tous les souvenirs qui remontent à l'approche de la date anniversaire. Et en même temps la grossesse. Je n'arrive pas à me réjouir, même si physiquement, excepté le diabète, tous les indicateurs sont au vert.

Claire
Avatar de l’utilisateur
lesparentsdemalo
 
Messages: 198
Inscrit le: Jeu 19 Mai 2011, 10:30
Localisation: Trappes (Yvelines)

Re: 5e Grossesse

Messagepar anais et mathieu » Mer 07 Nov 2012, 22:14

claire,

A te lire je crois que tu traverse une période pas super ... Ne culpabilise pas de ne pas réussir à te réjouir de cette grossesse ! tu le vis à ta façon, à ton rythme, et au fond de toi je suis persuadée que 1000 petites étincelles brillent ! on est toutes pareilles !!

Les remarques blessantes de ta belle mère n'ont fait qu'augmenter ton ressenti de culpabilité, mais il en est rien ! tu as le droit de vivre cette grossesse comme tu veux !!! effectivement elle a été très maladroite, mais ça doit être dans sa nature. Aprés je suis d'accord avec toi cela n'explique pas tout !! les personnes qu'i n'ont pas vécu cela disent vite tout et n'importe quoi !
c'est bien que dans cette discussion avec ta belle mère tu aies eu le soutien d'Eric.

effectivement ta maman t' a apporté un soutien inestimable lors du déces de Malo ... alors il se peut que tu fasses une pseudo comparaison, et tu es très déçue par l'importance de l'éccart entre les 2 comportement, celui de ta belle mère et celui de ta maman . Une maman est une maman , même si les enfants sont grands, et elle est là pour les consoler !

cette force de carcatere que tu décris avoir aquis depuis le déces de Malo, figures toi que je ressens pareil que toi, et je n'hésites pas à montrer une certaine agressivité quand on me cherche trop ... ça transforme une personne ces drames là !

je trouve que ton ainée est trés rationnelle et effetctivement elle a hélas raison ... tout peut arriver ! dans une bouche d'enfant cela doit être trés touchant à entendre !

en attendant d'avoir de tes nouvelles, je te fais pleins de gros bisous et t'envoie 1000 ondes de courage !!
le bonheur finit toujours par triompher, il faut juste y croire ... Mamange de Maxime décédé in utéro à 39 SA le 30 septembre 2010, et Maman de Gaëtan , né le 8 janvier 2012 . Je vous aime mes amours.
anais et mathieu
 
Messages: 298
Inscrit le: Sam 18 Juin 2011, 18:42

Re: 5e Grossesse

Messagepar lesparentsdemalo » Mar 04 Déc 2012, 01:13

Coucou à tous,

La dernière ligne droite se profile. Dans un mois, si tout va bien comme dirait ma fille, je serai à l'hôpital à la veille de ma césarienne.

Ce joli bébé continue de bien grandir. Mais il ne fait que ce qu'il veut. Il est debout en diagonale dans mon ventre, pied en bas, tête en haut en ce moment. Et quand il dort, il est carrément allongé.

Ca a bien fait rire ma gynéco vendredi.

Par contre au vu de mes soucis de tachycardie, elle a peur pour ma tension. (douce pensée à Nicole à l'occasion, si elle passe par là) Donc on entre dans une phase de surveillance encore plus rapprochée. A partir de la semaine prochaine c'est 2 monito et prises de tension par semaine.

Je vois l'anesthésiste et je fais mon dossier d'admission mercredi.

Sinon, dans le registre continuons les trucs galère. J'ai la langue en feu et une angine. Je ne peux rien manger, donc ça monte les cétones. Donc ça accentue la tachycardie, et donc le stress et donc le diabète.

Mon médecin traitant pense que c'est un problème bactérien, je dois donc aller faire un prélèvement à jeun au labo demain.

A mon avis, je refais comme à la même période (exactement jour pour jour) pour Erin une angine bactérienne au staphylo. Ca doit être un truc pour faire flipper l'anesthésiste. Comme ça je vais le revoir deux fois, une fois pour lui amener les résultats, ensuite pour prouver que l'angine a été traitée. Et les anesthésistes dans mon hôpital, ils sont tous plutôt agréables à regarder. Je dois être une profiteuse.

Mais sans rire, là avec l'atteinte de la langue, c'est vraiment douloureux. J'ai tellement mal que je n'arrive pas à dormir.

Je vais quand même essayer.

Je vous tiens au courant dès que j'ai les résultats de mes analyses.

Je vous embrasse.

Claire
Avatar de l’utilisateur
lesparentsdemalo
 
Messages: 198
Inscrit le: Jeu 19 Mai 2011, 10:30
Localisation: Trappes (Yvelines)

Re: 5e Grossesse

Messagepar viviane22 » Jeu 06 Déc 2012, 01:30

Bonsoir Claire,

Comme tu dis, c'est la dernière ligne droite. Tu dois avoir hâte d'arriver au bout...
J'espère que tes problèmes d'angine vont être réglés rapidement. Pour ce qui est de tes visites chez l'anesthésiste, il n'est pas interdit de joindre l'utile à l'agréable ;) !
Bon courage à toi. Continue de donner des nouvelles !
viviane22
 
Messages: 268
Inscrit le: Sam 21 Mai 2011, 10:54

Re: 5e Grossesse

Messagepar lesparentsdemalo » Sam 08 Déc 2012, 01:50

Comme promis des nouvelles

Pas d'infection, c'est l'acidité gastrique qui est responsable.

Donc quand on me demande comment je n'ai fait pour ne prendre qu'un seul kg en presque 8 mois, avec tout ce que je ne peux pas manger, entre le diabète, le choléstérol, les acidités, et évidemment la grossesse, j'ajoute l'angine en ce moment finalement je n'ai pas de mérite !

Sinon pour celles qui ne l'ont pas fait, faites votre rééducation du périnée. Vous vous éviterez bien des soucis.

Je vous raconterai une prochaine fois, quand j'aurai un peu plus le coeur à en rire.

Sinon pour le reste cela suit son cours, on croise les doigts.

Claire
Avatar de l’utilisateur
lesparentsdemalo
 
Messages: 198
Inscrit le: Jeu 19 Mai 2011, 10:30
Localisation: Trappes (Yvelines)

Re: 5e Grossesse

Messagepar sandy49 » Dim 09 Déc 2012, 23:43

Bonsoir Claire,

Ravie de lire que tout va bien pour le bébé, mais désolée de lire tous tes soucis.... Décidément, tu cumules! Tu pourras dire que tu n'as pas eu une grossesse de tout repos. Je sais que tu dois relativiser à partir du moment où bébé va bien, mais j'imagine qu'il te tarde d'arriver début 2013!! Et c'est bientôt! Je te souhaite que ces dernières semaines te laissent du répit!

Courage! Bises
Avatar de l’utilisateur
sandy49
 
Messages: 296
Inscrit le: Lun 16 Mai 2011, 19:00

Re: 5e Grossesse

Messagepar viviane22 » Mar 11 Déc 2012, 22:10

Bonsoir Claire,

Merci pour ces nouvelles. Décidément, comme le dit Sandy, tu cumules !
Beaucoup de courage à toi... Bébé arrive "bientôt" (je sais, cela dépend de quel côté on se place...) !
Tu en auras des choses à lui raconter, quand il sera là !
Grosses bises
viviane22
 
Messages: 268
Inscrit le: Sam 21 Mai 2011, 10:54

Re: 5e Grossesse

Messagepar loukamaman » Mer 12 Déc 2012, 11:17

Salut Claire!

Je ne poste pas souvent mais je suis de loin ta grossesse. Quel courage de remettre ça si vite! Ca me touche quand je pense que nos filles ont le même âge...nos grossesses en parallèle me semblent à des années lumière.

Je pense bien à toi et à tes derniers jours de galère-mais de bonheur aussi :), et je croise les doigts pour un bébé arrivé en pleine forme.
Et beaucoup de bonheur pour toi!

je t'embrasse très fort.
Anne-Claire
1er trésor né à 31SA envolé à 12 jours (juillet 2009)
Mon 2ème: ma poupée née à 34SA en 2011, qui me comble de bonheur
3ème bébé, FC à 9SA , 2014……
loukamaman
 
Messages: 119
Inscrit le: Jeu 19 Mai 2011, 13:23

PrécédentSuivant

Retour vers Désirs de grossesses, grossesses et naissances suivantes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron