Romain petit ange à 20SA

Romain petit ange à 20SA

Messagepar steph » Dim 06 Mai 2012, 18:31

Nous avons une petite fille, Chloé qui a tout juste 2 ans. Nous allions lui donner un petit frère ou une petite soeur. C'était un petit frère.

Je suis tombée enceinte en aout dernier, je m'en doutais. Mais sur ce début de grossesse, je n'étais pas confiante, pas rassurée. J'en parle à ma sage femme. J'avais hate d'avoir ma 1ère écho, pour être rassurée.

1ère écho le 18 octobre. Je vois mon petit bout, pas d'émotion... j'attend le "oui, mais". Et en effet, le radiologue me dit que le bébé a une clarté nucale épaisse. Il a du mal à la mesurer et donne une fourchette large (3,8 et 4,2 mm). Et là, une fois dans ma voiture, je pleure tout ce que je peux, au téléphone avec mes parents aussi. Donc prise de sang dans la foulée que je fais le samedi.
Et là, commence l'attente... interminable. Je m'occupe, on m'occupe. Mais pour moi, la grossesse est "arrêtée", je ne me projette plus dans l'avenir. On m'apporte aussi beaucoup d'espoir. Nombre de mes amies copinautes qui connaissent des mamans qui ont eu un bébé avec une clarté nucale épaisse et au final le bébé allait bien. Je me raccroche à ça et je fais confiance à mon petit bébé. Au bout de 15 jours, résultat de la pds, il y a un risque de trisomie qui confirme donc l'écho. Amniocentèse de prévu 15 jours plus tard soit le 22 novembre. On attend encore. Puis vint ce jour. Moment très désagréable, mais qui passe heureusement très vite. On me dit que j'aurai les résultats sous une semaine vu l'épaisseur de la nuque. Mais j'ai toujours confiance et j'y crois dur comme fer que le bébé n'a rien.
Une semaine passe, 10 jours, toujours rien. J'appelle l'hopital. Et ce vendredi 2 décembre a été la pire journée de ma vie. Tout d'abord, on m'annonce que tout va bien, pas de trisomie. Ouf, je suis soulagée, j'appelle ma famille, on pleure au téléphone. Enfin, je peux "poursuivre" ma grossesse dans ma tête. Et à 17h, tout s'effondre. Le gynéco qui m'a fait l'amnio, m'appelle pour me dire que le bébé a un problème. "Pardon, mais ce matin, on m'a dit que tout allait bien". Oui, madame, ce matin tout allait bien à 99%! Il m'explique que le bébé a une trisomie 12, trisomie très rare (je suis la 2ème patiente dont le bébé a une T12 dans toute sa carrière), et me dit que mon bébé est gravement malade, et qu'il vaut mieux faire une IMG. Décision que je valide car on avait décidé avec mon mari qu'on ne garderait pas le bébé s'il y avait un problème. Mon mari rentre et je lui annonce. Il tombe des nues car il m'avait appelé une heure avant en sortant du boulot tout content.

La semaine suivante, rdv à l'hopital pour l'IMG. Je rencontre d'abord une généticienne qui m'explique la maladie. Et en sortant, je me suis sentie soulagée, apaisée et je culpabilisais moins. En fait, le bébé n'est pas viable. Il n'aurai jamais pu survivre. Et même s'il survivait à l'accouchement, il devait décédé dans les 1ères années de sa vie tout en souffrant.
2 jours après, je rencontre la sf qui me dit que l'IMG aura lieu le 13 décembre, et m'explique le déroulement. Et là, je me rend compte que la "fin" approche.

Le samedi, 2 jours avant, j'ai des cachets à prendre. Dès dimanche soir, je ne me sens pas bien, j'ai mal au ventre et je sens le bébé pour la 1ère fois. Je rentre à l'hopital, lundi en fin de journée. On me réexplique le déroulement de l'IMG. On me donne des cachets pour dormir et j'ai dormi comme un bébé. Je devais être la seule...

Mardi 13 décembre
La sf est venue à 5h30 me donner les 1ers cachets. J'avais super bien dormi grace aux cachets donnés la veille. La sf me demande si j'ai saigné pendant la nuit, mais ayant bien dormi, je ne m'étais pas levée pour aller aux toilettes. La sf part et je vais faire mon petit pipi et là, saignements. Je rappelle la sf qui m'osculte. Col dilaté à 1. Elle me dit bon, on continue à laisser faire. Et là, j'ai eu mal au ventre pendant 1h. Au début, je me disais que c'était du à l'examen. Ne connaissant pas les contractions (si j'en avais eu la veille), je ne savais pas ce que c'était (je n'en ai jamais eu pour ma fille). Et surtout une envie de pousser comme pour aller à la selle. Du coup, je ne savais pas si je pouvais y aller. A 6h45, je rappelle la sf qui regarde, et là, le col est complètement effacé. Et d'un seul coup, je me met à saigner abondamment, j'en met plein le lit. Là, la sf me dit qu'il y a 2 solutions soit, j'accouche dans le lit (car la poche des eaux est proche de la vulve), soit on monte en salle d'accouchement et on met la péri. En fait, elle avait peur que la péri n'agisse pas rapidement. Du coup, on va en salle d'accouchement.
Et là, impossible de me tenir assise que ça soit sur le fauteuil roulant ou sur le lit d'accouchement. Une horreur, surtout au moment de la péri. Bref, j'ai tenu bon et la péri sans problème, même pas eu mal (j'avais beaucoup plus mal au ventre) et ouf, elle agit rapidement. Mais pendant la pose de la péri, je commencais à me sentir mal car je ne tenais plus assise. Bref. Ensuite, la sf est venue, elle m'osculte et me dit qu'elle va percer la poche des eaux. Ensuite, elle me dit d'essayer de pousser pour faire sortir le bébé. En 1 poussée ou 2 (je ne me rappelle plus), mon petit ange Romain est sorti à 8h50 et il pesait 130g. Avec Eric, on a rien vu. La sf a emmené mon petit bébé dans une autre pièce. et ensuite un interne est venu pour m'enlever le placenta. Et franchement, j'avais beau avoir mal (l'interne avait sa main dans mon utérus), j'étais quand même dans un moment dramatique, et bien j'étais morte de rire. En plus, l'interne me dit que si j'ai trop mal, on pouvait me donner du gaz hilarant. Je lui ai dit non car je rigolais déjà toute seule, alors avec le gaz, ça aurait été pire que tout. Je me suis quand même excusée, en disant que je ne me moquais pas de lui, que c'était nerveux. Enfin bref, le placenta a quand même été enlevé.
Ensuite la sf me demande si je veux voir le bébé. J'ai dit oui. Eric est sorti. Et là, elle me l'amène. Au début, je me suis dit ouh la la. Et puis, j'étais attendri car c'était mon petit bébé. Et la sf l'a ramené. Elle est revenue vers moi pour discuter, pour que je puisse parler.
Ensuite, on m'a gardé 1h30 et je suis retournée dans ma chambre vers 11h.

Ça va faire 5 mois que mon bébé est au royaume des anges. Il aurait du naître ces jours ci. Ma DPA était pour le 10 mai. La grossesse me manque, et le fait de penser que je ne suis plus enceinte me mine le moral.
Je sais que je n'ai pas à regretter ce qu'il s'est passé. Mon seul regret est de ne pas l'avoir pris dans mes bras. Mais ce jour là, je ne pouvais pas, j'en étais incapable.

Le cours de la vie a repris grâce à notre fille qui est pleine de vie. J'étais au chômage, j'ai retrouvé du boulot. Boulot que je cherche depuis un an. Coup du sort, j'ai eu la réponse positive de mon entretien au moment où on allait se remettre dans les essais. ça m'a mis un coup, c'était la seule chose qui me faisait avancer. Mais je suis contente de bosser, même si ça reste dur de ne pas penser. Je me retrouve souvent les larmes aux yeux. Mais mon patron n'est pas au courant de mon histoire et ça ne le regarde pas, donc je lutte pour que ces larmes ne coulent pas trop.

Notre envie de bébé est toujours là. Hate de se remettre dans les essais. Petit clin d'oeil du destin? le 1er cycle des essais va commencer cette semaine, semaine où j'aurai du accoucher.

Désolée pour ce long roman J'avais envie de partager mon histoire, l'histoire de Romain, mon petit ange
steph
 
Messages: 5
Inscrit le: Sam 05 Mai 2012, 14:30

Re: Romain petit ange à 20SA

Messagepar viviane22 » Dim 06 Mai 2012, 22:05

Bonsoir,

Je te souhaite la "bienvenue" sur ce forum. J'espère que les échanges que tu pourras avoir ici t'aideront. Les dates "clés" sont toujours des moments très difficiles. N'hésite pas à venir parler de ton petit Romain quand tu en ressens le besoin.
Je t'envoie des brassées de courage.
viviane22
 
Messages: 268
Inscrit le: Sam 21 Mai 2011, 10:54

Re: Romain petit ange à 20SA

Messagepar steph » Lun 07 Mai 2012, 08:29

Merci Viviane de ton accueil.
Ce matin c'est dur. Je n'ai pas envie d'aller bosser :(
steph
 
Messages: 5
Inscrit le: Sam 05 Mai 2012, 14:30

Re: Romain petit ange à 20SA

Messagepar Hervé » Lun 07 Mai 2012, 17:20

Bonjour

Je te souhaite, malheureusement, la bienvenue sur le forum.

Le bonheur d'une grossesse.... le, doute, la peur ensuite.... puis a nouveau la joie, l'espoir... puis cette annonce définitive, ferme qui tombe...

Comme le dit Viviane, n'hésite pas à venir parler de Romain quand tu en ressent le besoin

Beaucoup de courage à toi et ton mari

Douces pensées à Romain
On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux.
Antoine de Saint-Exupéry
Avatar de l’utilisateur
Hervé
 
Messages: 117
Inscrit le: Ven 06 Mai 2011, 13:48

Re: Romain petit ange à 20SA

Messagepar sandy49 » Lun 07 Mai 2012, 19:29

Bonsoir,

Sois la bienvenue parmis nous...
Je viens de lire ton histoire, celle de Romain... et j'imagine au combien le moral a être en dents de scie pendant ces temps d'attente... Vous deviez avoir l'impression d'être dans des montagnes russes, puis le trou noir quand le diagnostic a été donné, alors que quelques heures avant, vous pleuriez de bonheur de savoir qu'il n'avait rien...
Vous avez eu à prendre une lourde décision, mais qui est une belle preuve d'amour. N'oublie jamais ça.
J'espère que la joie de ta petite fille et que ton travail (qui, même s'il n'empêche pas d'y penser, permets malgré tout de moins cogiter) t'aideront en cette période délicate qu'est la date prévue d'accouchement. En effet, on ne peut s'empêcher de se demander quand le bébé serait né? Comment cela aurait-été? Comment il aurait été?....
Je te souhaite plein de courage, ainsi qu'à ton mari.
Douces pensées à ton petit Romain.
Avatar de l’utilisateur
sandy49
 
Messages: 296
Inscrit le: Lun 16 Mai 2011, 19:00

Re: Romain petit ange à 20SA

Messagepar steph » Lun 07 Mai 2012, 22:42

Merci pour votre accueil

La décision était la meilleure qu'on puisse prendre. Pour moi, mon petit bébé souffrait dans mon ventre. Il est bien mieux là haut, c'est une certitude.
Le boulot m'aide beaucoup à moins penser, même si mes pensées se dirigent systématiquement vers mon petit Romain. Je lutte pour ne pas pleurer, malgré les yeux remplis de larmes.

Encore merci
steph
 
Messages: 5
Inscrit le: Sam 05 Mai 2012, 14:30

Re: Romain petit ange à 20SA

Messagepar steph » Jeu 10 Mai 2012, 07:21

‎10 mai : la date fatidique est arrivée! On aurait du t'accueillir ces jours-ci. Chloé serait grande soeur. Elle est déjà, mais elle ne te connaîtra jamais. Comment on aurait pu se douter, fin août, que la vie en aurait décider autrement? Ce 18 octobre, notre vie a basculé. Ce 2 décembre, la pire journée de notre vie qui a mêlé la joie et l'horreur! Jusqu'à ce 13 décembre, où nous avons du te dire au revoir.
Mon coeur de maman est blessé à jamais. Nous avons fait un geste d'amour pour t'éviter une courte vie de souffrance. Tu es au Royaume des Anges.
Nous pensons fort à toi, Romain notre Ange ♥
Pensées à tous les petits Anges qui sont autour de toi ♥
steph
 
Messages: 5
Inscrit le: Sam 05 Mai 2012, 14:30

Re: Romain petit ange à 20SA

Messagepar sandy49 » Jeu 10 Mai 2012, 11:40

Tendres pensées à toi et ton petit ange Romain...

Je sais que cette journée est difficile, car elle est tellement symbolique. Celle qui aurait dû être le début d'une nouvelle vie à 3, 4 ou plus, sonne réellement comme la fin (même si elle s'est arrêté avant physiquement) de notre grossesse, de ce qui nous reliait encore quelque part à notre bébé. Et on souffre!

Je t'envoie plein de courage!
Avatar de l’utilisateur
sandy49
 
Messages: 296
Inscrit le: Lun 16 Mai 2011, 19:00

Re: Romain petit ange à 20SA

Messagepar Hervé » Jeu 10 Mai 2012, 17:27

Beaucoup de courage pour toi et ton mari

Douces pensées à Romain.

Les dates... ses fameuses dates qui se rappellent à nous... que nous redoutons de voir et que pourtant nous ne pouvons éviter... Oui, elles font mal et pourtant nous ne pouvons rien faire pour arrêter le temps

Douces et tendres pensées à Romain
On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux.
Antoine de Saint-Exupéry
Avatar de l’utilisateur
Hervé
 
Messages: 117
Inscrit le: Ven 06 Mai 2011, 13:48


Retour vers Deuil périnatal et diagnostic anténatal (décision d'IMG)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron