Dans mon coeur

Re: Dans mon coeur

Messagepar mamange » Sam 06 Avr 2013, 17:45

Mamasu,

Je te comprends.... Il y a des moments qui seront plus difficile que d'autres....Plus difficile à gérer nos émotions, qui sont bien normale.
Laisse sortir, extériorise tes émotions, pleures, cris, tape sur un coussin... Tout faut vraiment se laisser aller.
Se reposer aussi, parce que, tout ça prends beaucoup d'énergie..Ce qui est normal.

Courage Mamasu.

Le vide est immense, mais comme tu le dis, c'est votre fille, elle sera pour toujours dans votre cœur.

Tendres pensées à tous nos petits anges
Ma princesse, je t'aime, nous t'aimons tellement...
Avatar de l’utilisateur
mamange
 
Messages: 107
Inscrit le: Mar 20 Nov 2012, 16:01

Re: Dans mon coeur

Messagepar MamaSu » Mar 09 Avr 2013, 15:28

Le temps est un drôle de partenaire, il est l’ami qui panse, il est l’ennemi qui éloigne, il est l’ami sur qui compter, il est l’ennemi, trop lent, indolent, insolent. J’aimerais passer toutes ces minutes avec toi, dans mes bras, ici, sous notre toit, à découvrir les couleurs de la vie, avec ses ciel bleu et ses ciel gris ; à ce jour, je sais que je reconnaîtrais tes pleurs entre mille, que je connaîtrais ton odeur par cœur, que tu aurais envahi l’appart de ta présence, que tout aurait changé, que nous serions fatigués mais heureux. Tout le monde autour de nous serait heureux. Ta chambre serait pleine de douceurs, de cadeaux, de toutes les marques d’affection des uns et des autres. Le fil à linge ne serait pas assez grand pour étendre toutes les lessives, la machine serait d’ailleurs tombée en panne, je m’y attendais, après le lave-vaisselle peu avant ton arrivée, ça aurait été le tour de la machine à laver le linge. Ça aurait été ça la catastrophe, le drame, je me serais énervée au moins autant que pour le lave-vaisselle, j’aurais maudit le mauvais sort, je me serais sentie acculée. Au lieu de ça, le lave-vaisselle est réparé, pris en charge à 100% par la garantie que nous avions pourtant égarée, la machine à laver continue de tourner, et l’étendoir reste suffisant pour nos grands vêtements… il manque tout le reste. Tes odeurs, ta peau, tes petits cheveux frisés, presque crépus, la forme de ton nez, ton petit menton volontaire qui pointait dévoilant ton caractère, nous allions en découdre de merveilles à tes côtés ma puce. Je t’aime tellement, tu me manques infiniment. J'espère que tu reposes en paix...
Petite Suzie, mon ange, dernier sourire le jour J... 20 février 2013.
Avatar de l’utilisateur
MamaSu
 
Messages: 110
Inscrit le: Sam 09 Mars 2013, 14:59
Localisation: région parisienne, au bord de l'eau

Re: Dans mon coeur

Messagepar MamaSu » Mar 09 Avr 2013, 15:44

Se reposer aussi, parce que, tout ça prends beaucoup d'énergie..


ça pompe en effet; mais c'est compliqué de sentir ce qui fait du bien, ce qui fait du mal, ce qui est nécessaire, ce qui est indispensable... pour ne pas glisser. Se reposer, tu as raison, pour que la fatigue ne nous frappe pas à son tour avec la dépression; se "bouger" pour ne pas rester figé dans le froid du moment ; créer le mouvement, oui d'accord mais ne pas être dans le déni. Je m'y perds...

avec mon conjoint, nous nous sommes imposés quelques règles que nous tenons encore : marcher tous les jours, manger même si certain repas sont dur à avaler, faire le ménage, se surveiller l'un l'autre. La base.

Merci pour vos lectures bienveillantes, courage à nous toutes, le ciel bleu finira bien par péter sa gueule au ciel noir.
Petite Suzie, mon ange, dernier sourire le jour J... 20 février 2013.
Avatar de l’utilisateur
MamaSu
 
Messages: 110
Inscrit le: Sam 09 Mars 2013, 14:59
Localisation: région parisienne, au bord de l'eau

Re: Dans mon coeur

Messagepar Agathe » Mar 09 Avr 2013, 20:21

Je dis parfois "si on avait plus souvent le soleil, et non ce ciel gris, il y aurait de quoi être moins morose. Saleté de printemps!".
Mais ce n'est pas le ciel qui est morose, tout simplement mon état d'esprit. Le printemps n'aurait pas dû avoir ces couleurs...
Ce qui peut paraître du déni n'en est pas, je crois qu'on cherche tout simplement comment "aller mieux". Les choses sont telles qu'elles sont, le vide est là. C'est un fait. Comment avancer tout en faisant avec...

Et je comprends mille fois ce que tu dis sur le temps... J'étais tellement "accro" au temps, toujours scotchée à ma montre, pour être à l'heure. Maintenant, quel drôle de rapport avec ce temps. Parfois trop court, parfois bien trop long...
Et se reposer... Pas toujours évident, quand on essaye la journée de s'occuper, pour ne pas trop penser, essayer d'avancer. Et quand l'heure de dormir arrive, la fatigue n'est plus là ou le sommeil trop agité pour trouver le repos nécessaire.

Qu'est ce que cela est compliqué !
Tomber et se relever. Puis tomber à nouveau. Continuer d'avancer malgré tout...
Courage
The show must go on...
"J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau, que c'est beau d'aimer.
J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire" Saez
Avatar de l’utilisateur
Agathe
 
Messages: 83
Inscrit le: Mer 06 Mars 2013, 10:48
Localisation: Alsace / Bourgogne

Re: Dans mon coeur

Messagepar MamaSu » Mer 10 Avr 2013, 10:33

The show must go on... exactement. Pour tout ce que la vie a de beau, mais là, quelle mauvaise comédie...
En tout cas, j'ai l'impression que nous avons diablement envie de nous en sortir, de rebondir. Comme on peut, avec un bras en moins, une jambe par-ci, l'autre par-là, des bouts de nous envolés, mais avancer. Quand je regarde autour de moi, quand j'ouvre les volets et que je vois la nature ou quelque chose de joli, mon coeur se serre parce que Suzie ne connaîtra jamais tout ça et je me rends compte à quel point j'aime la vie. Je voulais lui faire connaitre la vie.

Je reprends le boulot mardi prochain, et toi Agathe, quand reprends-tu ? Vers la fin du mois je suppose puisque nous avions la même dpa... Depuis que mon conjoint a repris, je ressens du vide autour de moi et à l'intérieur de moi. Je ne sais pas ce qu'une activité pourra "remplir". Je me dis que ça ne rempliera rien. Peut-être que cela me montrera que je suis capable de faire quelque chose, de continuer. C'est déjà beaucoup. On verra bien...

J'ai toujours eu une peur très grande de la mort. J'espère vivre le plus longtemps possible, quitter ceux que j'aime en vieille grand-mère insupportable, mais je sais que maintenant, j'aurais cette émotion intense de rejoindre ma Suzie. Moi qui ne crois pas à un "après", j'ai ça en moi désormais, l'idée de me fondre avec elle, de nouveau.
Petite Suzie, mon ange, dernier sourire le jour J... 20 février 2013.
Avatar de l’utilisateur
MamaSu
 
Messages: 110
Inscrit le: Sam 09 Mars 2013, 14:59
Localisation: région parisienne, au bord de l'eau

Re: Dans mon coeur

Messagepar Agathe » Mer 10 Avr 2013, 11:47

Je reprends le 14 mai. Effectivement, mon congé mat est jusqu'à fin avril, et j'avais quelques jours à prendre qui auraient été perdu sinon.
Quand je faisais mes calculs, j'aurais pu prolonger d'un mois mon congé, un mois de plus à pouvoir profiter de mon enfant, avant de le confier à la nourrice...
Et puis vient ensuite la question : est-ce que je prends tout mes congés qui me sont dus ou je reprends le boulot plus tôt ?
Encore une décision qui m'a semblé bien compliquée à prendre.
"J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau, que c'est beau d'aimer.
J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire" Saez
Avatar de l’utilisateur
Agathe
 
Messages: 83
Inscrit le: Mer 06 Mars 2013, 10:48
Localisation: Alsace / Bourgogne

Re: Dans mon coeur

Messagepar mamange » Mer 10 Avr 2013, 14:52

Comme je vous comprends, comme je comprends votre douleur, votre peine, cet immense vide.....

Mamasu,

J'ai les mêmes ressentis que toi....Laver du linge, l'étendre..des choses si anodines et pourtant et pourtant, on se voyait déjà à faire de nombreuses machines, pour laver tout ces beaux petits habits.
J'avais prévu, de commencer à laver, repasser tout les petits vêtements, qu'on aurait acheter ( certainement en grande quantité pour notre princesse) au alentours des 6mois de grossesse...... J'avais prévu d'acheter une nouvelle planche à repasser, un nouveau fer...... Aujourd'hui, rien n'a changer, j'ai garder la même planche à repasser, le même fer ( vu le peu d'utilité que nous en avons...)
Ce sont des petits détails.....des petits choses qui peuvent paraitre si anodins et pourtant et pourtant, j'aurais tant voulu, me prendre la tête avec ces machines, le linge, ce repassage.......

Il y a des moments, ou je me dis.....Nous devrions normalement être entre les changes, les pleures, les bains tellement de choses et qui aujourd'hui n'ont pas lieu !!!!!

Ta Suzie, votre Suzie est là au près de vous, dans votre cœur.

Je te comprends.... J'ai eu beaucoup de mal et encore aujourd'hui à faire, à vouloir faire les choses..... Tant de choses dans notre quotidien que je désirais changer, apprendre pour le confort, le bien-être de ma princesse... Par exemple la cuisine.
Aujourd'hui, oui faut manger, pour manger..... Faut faire le ménage, pour que ça ressemble à quelque chose....
Il faut laisser le temps au temps.

Agathe,

Oui quand les beaux jours sont là.... ça fait un "peu" de bien.... Mais il y a aussi la complexité de voir tout ces enfants jouer, ces enfants avec qui ma princesse aurait qui sait jouer un jour.
Ces balades que je désirais tant faire, en poussant fièrement la poussette avec ma belle princesse en train de dormir ou des découvrir le monde.

Oui notre esprit est morose....C'est normal....

Tant de pas à franchir, à faire..... Comme tu le dis on se relève, on retombe, ainsi de suite... Mais nous avançons aussi pour nos petits anges, doucement, nous avançons le cœur remplit d'amour pour nos petits anges.

Je vous embrasse. Courage

Tendres pensées à tous nos petits anges
Ma princesse, je t'aime, nous t'aimons tellement...
Avatar de l’utilisateur
mamange
 
Messages: 107
Inscrit le: Mar 20 Nov 2012, 16:01

Re: Dans mon coeur

Messagepar anais et mathieu » Lun 13 Mai 2013, 22:07

Bonjour mamasu ,

Tout ce que tu écris dans tes messages est très beau .
Bien entendu on y perçoit de la douleur liée au vide et à l' absence de ta fille ...
Mais on y perçoit aussi une folle envie de rebondir ! Et c' est en ce sens que tu avances dans ton travail de deuil. Je te souhaite de vivre des moments sereins avec le beau souvenir de ta petite suzie .

Et puis malgré tout comme tu dis le quotidien reprend hélas sa place ...

Comment ta reprise de travail s' est passée ?

Je t' embrasse .

Anais
le bonheur finit toujours par triompher, il faut juste y croire ... Mamange de Maxime décédé in utéro à 39 SA le 30 septembre 2010, et Maman de Gaëtan , né le 8 janvier 2012 . Je vous aime mes amours.
anais et mathieu
 
Messages: 298
Inscrit le: Sam 18 Juin 2011, 18:42

Re: Dans mon coeur

Messagepar MamaSu » Lun 13 Mai 2013, 22:53

Bonsoir Anais,

C'est agréable de te lire, merci, pour ton message :)
Ma reprise s'est faite plus tôt que prévue, mais j'avais besoin de ça pour m'extraire de la "violence" de mes journées, dont je ne parvenais pas à enrayer la machine. Travailler m'a permis de me concentrer, de focaliser mes pensées sur autre chose, avec des retombées parfois très rudes, mais j'ai pris ça comme un exercice de "mieux être", je pourrais même dire un exercice à "être". Ou "être de nouveau"...
Et c'est vrai que ça m'aide... Ce qui, en revanche, est bizarre, c'est que les journées se déroulent finalement presque comme si rien ne s'était passé. Une personne m'a même dit qu'elle trouvait incroyable comme je tenais le coup, comme je faisais face. C'est vrai que ça fait drôle à entendre mais elle a raison... en apparence bien sûr, car, au fond de moi, souvent, je suis en miette. Et je m'étonne de si bien tenir sur mes deux jambes. J'ai tellement peur, je crois, de ne pas me relever si je fléchis... je le répète, en apparence, car dans l'intimité, avec mon conjoint, pas de faux-semblant. Mais ces heures de "vivant", d'anodin, de discussion de boulot et puis c'est tout, bah ça me déstabilise mais ça me fait du bien.

Tu dis sur un autre post que ton patron et tes collègues se sont montrés très compréhensifs et bienveillants, c'est mon cas actuellement, et, je crois, que cet environnement est primordial pour se laisser glisser vers un retour à la vie, à la normale, dans notre monde où plus rien ne semble l'être.

Tendres pensées.
MamaSu
Petite Suzie, mon ange, dernier sourire le jour J... 20 février 2013.
Avatar de l’utilisateur
MamaSu
 
Messages: 110
Inscrit le: Sam 09 Mars 2013, 14:59
Localisation: région parisienne, au bord de l'eau

Re: Dans mon coeur

Messagepar lesparentsdemalo » Mar 14 Mai 2013, 14:34

MamaSu,

Oui la reprise du boulot est une étape importante.

On arrive à penser à autre chose pendant plusieurs minutes, et puis après parfois on s'en veut.

C'est là qu'on réalise que la vie continue, même si celle de notre bébé s'est arrêtée.

Quoi qu'il arrive la vie continue, on peut rien y faire. A part l'accepter, ou faire le choix nous aussi de la quitter.

Et si on choisit de rester, il nous faut nous reconstruire. Au début, respirer, manger, dormir cela nous est difficile, voir insurmontable. Puis, on y arrive de mieux en mieux. Puis vient l'étape du boulot, et j'avoue que pour moi, ça été une chance d'en avoir un. C'est comme tu dis un exercice.

Bon courage à toi.

Claire
Avatar de l’utilisateur
lesparentsdemalo
 
Messages: 198
Inscrit le: Jeu 19 Mai 2011, 10:30
Localisation: Trappes (Yvelines)

PrécédentSuivant

Retour vers Discussions sur le deuil de nos enfants, témoignages

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron