Arthur, petit Pimousse

Re: Arthur, petit Pimousse

Messagepar Sun » Lun 20 Mai 2013, 11:38

merci à toutes pour vos messages.

J'avoue que j'avais également honte à la période où je songeais à l'IVG... Même si les circonstances me criaient "c'est pas le moment", je trouvais ça abominable... J'avais du coup très peur du jugement des autres (le mien étant déjà sévère!), et notamment du vôtre...
La situation n'était déjà pas simple pour moi, mais les personnes vers qui je m'étais tournée à l'époque où j'avais à prendre une décision ont été d'une indélicatesse incroyable!
Ma gyneco: "vous n'avez pas besoin d'un homme pour avoir un enfant" ... Bel exemple d'impartialité!
Et pire, la psy de la maternité, consultée "d'urgence" parce que j'étais paumée, qui me sors en moins de 20 minutes d'intervalle: "en effet, ce ne serait pas raisonnable de le garder", puis "mais vous l'aimez déjà cet enfant!!!". Moi qui espérait qu'elle m'aiderai à avoir les idées claires... Je suis sortie de la consultation encore plus paumée ...
Le sort m'a aidée à ne pas avoir à prendre de décision, et en un sens j'étais presque soulagée... Mais évidemment, lorsqu'on réalise qu'on a une grossesse extra-utérine, on flippe pour sa propre vie, et surtout sur sa fertilité future... Elle a été repérée assez tôt, donc il ne devrait pas y avoir de conséquences... enfin j'espère!

Je vous embrasse toutes chaleureusement
Merci pour cette pensée pour Marie que vous avez dans vos messages, ca me fait chaud au coeur
A défaut de porter mon Arthur dans mes bras, je le porte dans mon coeur
Avatar de l’utilisateur
Sun
 
Messages: 55
Inscrit le: Jeu 07 Fév 2013, 21:45
Localisation: Bourgogne

Re: Arthur, petit Pimousse

Messagepar Agathe » Lun 20 Mai 2013, 12:38

Sun,
je comprends ta crainte de venir en parler ici, de l'IVG.
Bien sûr, nous n'aurions pas été des plus objectives sur le forum.
Pour ma part, je sais que ce qui nous réunit toutes (et tous) ici, c'est le fait d'avoir perdu un enfant.
Mais en dehors de cela, nous avons toutes de vies bien différentes. Un passé, une histoire, un présent... C'est pourquoi nous ne pouvons juger le choix de chacune.
Peut être aussi pour cela que ta psy t'a donnée deux avis opposés, car même si tu pense qu'elle aurait pu t'éclairer, elle n'est personne pour décider (ou du moins t'orienter vers un choix plutôt qu'un autre). Si choix il y avait eu, ça n'aurait pu être que le tien.
Mais une fois de plus, Dame Nature est venue.

Ma belle-soeur a également eu une grossesse extra-utérine, elle avait dû faire un IVG et se faire enlever une trompe. Peu de temps après, j'ai eu le droit à une merveilleuse petite nièce, qui a 2 ans maintenant.
Donc comme tu dis, il n'y a pas de raison pour toi que cela engendre un problème de fertilité. Je te le souhaite sincèrement.

Douces pensées à tes petits anges
"J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau, que c'est beau d'aimer.
J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire" Saez
Avatar de l’utilisateur
Agathe
 
Messages: 83
Inscrit le: Mer 06 Mars 2013, 10:48
Localisation: Alsace / Bourgogne

Re: Arthur, petit Pimousse

Messagepar mamange » Lun 20 Mai 2013, 23:09

Sun,
Je te comprends.
C'est bien que tu puisses mettre des mots et venir échanger avec nous, parce que nous sommes pas là pour porter jugement mais pour s'entraider. Je t'embrasse fort courage à toi.

Tendres pensées à tous nos petits anges.
Ma princesse, je t'aime, nous t'aimons tellement...
Avatar de l’utilisateur
mamange
 
Messages: 107
Inscrit le: Mar 20 Nov 2012, 16:01

Re: Arthur, petit Pimousse

Messagepar MamaSu » Mar 21 Mai 2013, 15:43

Sun,
L'IVG, je crois, ne doit pas devenir un sujet tabou, même ici, et tu as raison, aujourd'hui que tu t'y autorises, d'ouvrir ton coeur. Car, si c'est signe que tu te reconstruis, ça te permettra d'aller encore plus loin dans ce chemin.
Nous nous sentons souvent isolées parce qu'autour de nous, les gens sont gênés. J'ai vu hier un de mes meilleurs amis, incapable de me regarder dans les yeux, avant, finalement, de fondre en larmes dans mes bras. Nous et notre enfant mort, sommes au coeur du tabou.
Sens-toi libre.
Quand on a perdu son bébé, on perd pied. Et tant de choses qui se contredisent nous traversent...
Ne nous infligeons aucun sentiment inutile, et surtout pas la honte.
Tendrement,
MamaSu
Petite Suzie, mon ange, dernier sourire le jour J... 20 février 2013.
Avatar de l’utilisateur
MamaSu
 
Messages: 110
Inscrit le: Sam 09 Mars 2013, 14:59
Localisation: région parisienne, au bord de l'eau

Re: Arthur, petit Pimousse

Messagepar Sun » Jeu 23 Mai 2013, 11:24

Bonjour à vous tous,

Merci de vos messages d'encouragement, de ne pas m'avoir jugée. Comme vous le dites, nous avons toutes un passé et un présent bien particulier, et c'est en tenant compte de cela qu'on doit faire ses choix de vie.

Agathe a écrit: Peut être aussi pour cela que ta psy t'a donnée deux avis opposés, car même si tu penses qu'elle aurait pu t'éclairer, elle n'est personne pour décider (ou du moins t'orienter vers un choix plutôt qu'un autre). Si choix il y avait eu, ça n'aurait pu être que le tien.

Je suis entièrement d'accord avec toi que ce choix était le mien, et c'est justement pour ca que la réaction de ces deux femmes (la gyneco et la psy) m'a mise en colère: parce qu'elles me donnaient leur opinion justement!
Pour la gyneco, c'est une chose, elle n'est pas formée (mais devrait sérieusement l'être...), mais pour une psy, qui bosse dans une maternité en plus, c'est intolérable. Les psy sont là pour nous aider à accepter les réponses que nous avons déjà prises insconsciemment, mettre le doigt sur nos contradictions, mais pas pour nous donner leur opinion, surtout pour un sujet aussi grave que celui là!
J'ai heureusement trouvé rapidement après une psy très très bien qui m'a aidée dans cette période difficile.


Agathe a écrit: Ma belle-soeur a également eu une grossesse extra-utérine, elle avait dû faire un IVG et se faire enlever une trompe. Peu de temps après, j'ai eu le droit à une merveilleuse petite nièce, qui a 2 ans maintenant.
Donc comme tu dis, il n'y a pas de raison pour toi que cela engendre un problème de fertilité. Je te le souhaite sincèrement.

Ca fait toujours du bien d'entendre de belles histoires comme celle de ta belle-soeur. Je ne la connais pas, mais suis contente pour elle, car je suis sûre qu'elle a dû beaucoup angoisser sur sa fertlilité future...

Merci encore à toutes, vous êtes des personnes formidables !
A défaut de porter mon Arthur dans mes bras, je le porte dans mon coeur
Avatar de l’utilisateur
Sun
 
Messages: 55
Inscrit le: Jeu 07 Fév 2013, 21:45
Localisation: Bourgogne

Précédent

Retour vers Présentation des membres participants du forum de l'association

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron