Arthur, petit Pimousse

Re: Arthur, petit Pimousse

Messagepar mamange » Jeu 21 Mars 2013, 00:36

Sun,

C'est bien que tu sois entourée et soutenues, une personne neutre comme une psy est parfois encore le mieux je dirais....
On peut se confier sans trop de retenues..

les maladresses des personnes, que ce soit, amicale ou de nos proches est toujours assez dur à accepter justement cette maladresses qui n'est certainement pas volontaire de leur part.

Je te comprends, je comprends ta réaction, ton ressentis par rapport au mot " célibataire" et par rapport à la séparation avec ton conjoint.

Encore une fois, n'hésite pas à venir, à nous partager tes ressentis, à te confier, nous sommes là.

Tendres pensées à tous nos petits anges.
Ma princesse, je t'aime, nous t'aimons tellement...
Avatar de l’utilisateur
mamange
 
Messages: 107
Inscrit le: Mar 20 Nov 2012, 16:01

Re: Arthur, petit Pimousse

Messagepar anais et mathieu » Jeu 21 Mars 2013, 23:35

C est bien si tu as trouvé une psy compétente , humaine et à l écoute pour t ´ accompagner .

Pour ce qui est des paroles blessantes de l' entourage ou bien des silences , je sais que cela est dur à encaisser ..,

Les gens ne se rendent pas compte à quel point cela nous blesse , ils te diront que l ' intention n' y est pas ...

Nous serons la pour t ´ épauler dans les coups durs !


Prends soin de toi

Anais
le bonheur finit toujours par triompher, il faut juste y croire ... Mamange de Maxime décédé in utéro à 39 SA le 30 septembre 2010, et Maman de Gaëtan , né le 8 janvier 2012 . Je vous aime mes amours.
anais et mathieu
 
Messages: 298
Inscrit le: Sam 18 Juin 2011, 18:42

Re: Arthur, petit Pimousse

Messagepar EGA » Lun 25 Mars 2013, 19:10

Bonjour Sun
Je réagis par rapport au terme « célibataire » qui ne colle pas à ta situation : je pense que notre histoire est effectivement assez spéciale car pour les personnes comme nous qui n’ont pas eu d’autres enfants, avoir ce bébé devait nous permettre d’avoir un enfant mais également de devenir parents et peut être pour certains d’être un peu moins les enfants de nos parents aussi ! Nous, nous avons ressenti cette amorce de transformation, nous savons que nous ne sommes plus tout à fait les mêmes personnes qu’avant ce bébé. Mais pour l’entourage, ce changement n’est pas toujours complètement perceptible. Ma mère, par exemple, me dit avoir réalisé que j’étais une femme qui avait perdu son enfant le jour de l’enterrement de Gabriel. Peut être « grâce » au cérémonial de cette journée. Elle ne l’avait pas perçu sur le coup. Moi-même, je me sens perturbée de me sentir si différente mais avec une vie si étrangement pareille « à avant » en surface : mon quotidien est horriblement similaire à avant et pourtant rien n’est comme avant.
Sur le papier, être célibataire, c’est ne pas être marié si on se réfère au dictionnaire, mais ce terme donne effectivement l’impression de nier qu’il y a eu une famille qui s’est constituée et que ton conjoint était et sera toujours, le papa de ton enfant!
Je suis sincèrement désolée que ce drame vous ait séparés, je pense que c’est notre peur à tous. J’imagine que ça remue beaucoup de choses aussi vis-à-vis d’Arthur… J’ai, moi, la sensation que Gabriel existe aussi à travers notre couple, l’entité couple que nous formons ensemble. Cela rendrait une séparation d’autant plus difficile me semble-t-il. Comme tu dis, c’est encore un nouveau deuil à faire et même certainement plusieurs nouveaux deuils, j’imagine.
Prends soin de toi et fais ce qui peut être bon pour toi.
EGA
 
Messages: 13
Inscrit le: Ven 22 Mars 2013, 14:36

Re: Arthur, petit Pimousse

Messagepar Sheherazade » Ven 29 Mars 2013, 22:13

Bonjour Sun,

Je te souhaite la bienvenue sur ce forum.

Je suis touchée par ton histoire, mais j'ai surtout eu mon ventre qui s'est tordu à la lecture de ce mot "célibataire". Il s'agit d'un mot si banal, je n'aurais jamais pensé qu'il puisse me heurter comme il m'a heurté accompagné de ton explication de texte...

Le terme est effectivement un peu maladroit :/

Beaucoup de courage et de tendres pensées pour Arthur.

Affectueusement,
"Être heureux, ce n'est pas forcément être joyeux, c'est être pleinement présent à ce que nous vivons" Thomas d'Ansembourg
Avatar de l’utilisateur
Sheherazade
 
Messages: 61
Inscrit le: Lun 16 Mai 2011, 09:05

Re: Arthur, petit Pimousse

Messagepar MamaSu » Ven 29 Mars 2013, 23:52

Bonsoir Sun,
Je me joins à toutes pour te souhaiter courage et succès dans tes exams !
Je ne sais pas pourquoi mais j'y crois ;)
MamaSu
Petite Suzie, mon ange, dernier sourire le jour J... 20 février 2013.
Avatar de l’utilisateur
MamaSu
 
Messages: 110
Inscrit le: Sam 09 Mars 2013, 14:59
Localisation: région parisienne, au bord de l'eau

Re: Arthur, petit Pimousse

Messagepar Sun » Ven 17 Mai 2013, 09:16

Bonjour à toutes,

Je reviens un peu sur le forum après une longue absence, j'ai beaucoup de vos posts à lire !

J'ai ressenti le besoin de m'éloigner un peu, car mon conjoint et moi nous séparions "pour de vrai", après plusieurs semaines, plusieurs mois de tâtonnements vers la séparation ...
Je vous lisais, parlant du soutien que vous pouviez avoir l'un pour l'autre avec vos conjoints... des difficultés que vous aviez, mais que vous arriviez à surmonter... Je vous jalousais, je vous enviais... c'est moche, parce que c'est ce que vous méritez tous et toutes, de rester unis, mais ca me renvoyais tellement à une autre chose précieuse que je perdais...
J'ai l'impression d'avoir à faire un nouveau deuil. Celui d'un homme pourtant encore en vie, mais qui n'est définitivement plus celui que j'ai aimé...

Je vous lisais, parlant de nouvelles grossesses parfois, chose dont je devais faire également le deuil, du moins pour l'instant, et aussi pour longtemps, le temps de retrouver un homme qui aie ce même désir, et un homme que je pourrais suffisamment aimer pour le vouloir père de mon enfant, un homme en qui je pourrai avoir foi...

Je ne vous en avais pas parlé à l'époque, mais ce qui a précipité notre rupture, c'était une nouvelle grossesse, non prévue... Grossesse qu'il a complètement rejetée...
Mon monde s'est effondré lorsqu'en larmes je me revois lui demander s'il pensait à l'IVG, et de l'entendre me répondre "je ne l'assumerai pas, donc oui"...
Je me revois complètement perdue, réalisant que "l'homme de ma vie" me demandait de tuer ce 2e enfant, alors que le sort nous avait injustement enlevé notre premier enfant... Je me revois considérer une 2e grossesse, seule, bientôt au chômage, avec la tonne d'angoisse qui aurait pu accompagner cette grossesse, concernant la grossesse elle même, puis l'avenir de cet enfant... Comment cet enfant aurait pu s'épanouir avec une histoire pareille? Un temps j'ai aussi considéré l'IVG, j'essayais d'être rationnelle, concrète, mais mon coeur saignait chaque instant...
Puis le sort m'a enlevé ce deuxième enfant... On a d'abord cru à une fausse couche, et mon conjoint m'a quittée dès le lendemain de la "résolution de ce problème", mais ce fut finalement une grossesse extra utérine, que j'ai gérée seule... Je ne lui ai dit que très récemment, et il n'a même pas réalisé combien cet épisode a été traumatisant pour moi.
Avec le recul, je me dis que sans cette grossesse extra uterine, j'aurai bien été incapable d'avorter... Je m'imagine dans la chambre d'hopital, à deux doigts de prendre les médocs pour avorter. Non non non. Impossible... Je sais maintenant que je n'aurai jamais pu faire cela...
Et depuis que j'ai réalisé cela, je suis plus en paix avec moi même, parce que pendant quelques temps, j'ai cru qu'inconsciemment j'avais tué moi même cet enfant.
J'ai même fini par donner un prénom à cet enfant: Marie. Même si elle est décédée tôt (6-7 semaines), et même si personne ne pourrait me dire si c'était une fille, peu importe: elle méritait un prénom, et une pensée!
Et elle a eu sa petite fleur à côté de celle pour Arthur le 4 mai...

Donc je ne vous cache pas que j'ai eu des moments ô combien difficiles ces derniers mois. J'ai l'impression de sortir d'un désert interminable!!!

Le soleil revient
J'ai eu la force de couper les ponts avec cet homme que j'ai aimé si fort mais qui s'est transformé en monstre, jusqu'au point de me demander l'impossible.
Je revis.

Arthur a également trouvé sa place dans mon coeur. Il y est lové en permanance, mais sa présence
n'est plus douloureuse, n'est plus pesante. Il m'accompagne dans ma vie de tous les jours, me donne la force d'aller de l'avant, d'aimer les choses de la vie quand elles sont là.

Nouveau départ, et nouveau boulot!!!
Pour celles qui étaient au courant, j'ai passé des concours récemment, et j'en ai eu un ! Après 7 ans de CDD à droite à gauche en Europe, j'ai enfin un CDI en France!!! hourah!
Ca marque d'une pierre blanche ce nouveau départ
Croyez-moi, après tout ca, je sais apprécier les belles choses de la Vie. Cela aurait pu me terrasser définitivement, mais non, bien au contraire, je REVIS!

Je vous embrasse toutes, et vais tenter de rebondir de temps en temps sur vos posts. Peut être pas à la même fréquence qu'en février/mars, mais je viendrais de temps en temps.
Prenez soin de vous!!!

Je vous embrasse chaleureusement de nouveau, et vous souhaite une belle journée tout en pensant à vos petits anges
A défaut de porter mon Arthur dans mes bras, je le porte dans mon coeur
Avatar de l’utilisateur
Sun
 
Messages: 55
Inscrit le: Jeu 07 Fév 2013, 21:45
Localisation: Bourgogne

Re: Arthur, petit Pimousse

Messagepar MamaSu » Ven 17 Mai 2013, 10:19

Bonjour Sun,
Quel plaisir de te lire, de sentir le soleil dans ton coeur.
Tu le dis très simplement, c'est un nouveau départ, avec tout l'avenir qu'il y a à mordre dedans.
Il faut se laisser le temps de retrouver sa pensée, sa pulsation de vie.
Tu as eu beaucoup de courage ces derniers mois. Je suis de tout coeur avec toi dans ton chemin de reconstruction.
A bientôt.
MamaSu
Petite Suzie, mon ange, dernier sourire le jour J... 20 février 2013.
Avatar de l’utilisateur
MamaSu
 
Messages: 110
Inscrit le: Sam 09 Mars 2013, 14:59
Localisation: région parisienne, au bord de l'eau

Re: Arthur, petit Pimousse

Messagepar lesparentsdemalo » Ven 17 Mai 2013, 15:09

Sun,

Quel courage. Tu as suivi un chemin bien difficile.

Bravo pour ton concours.

Bonne chance pour ta nouvelle vie.

Douces pensées à Arthur et Marie.

Claire
Avatar de l’utilisateur
lesparentsdemalo
 
Messages: 198
Inscrit le: Jeu 19 Mai 2011, 10:30
Localisation: Trappes (Yvelines)

Re: Arthur, petit Pimousse

Messagepar mamange » Ven 17 Mai 2013, 21:11

Sun,

Je me demandais justement, quand est-ce qu'on aurait le plaisir de te lire à nouveau.

Je me joins au message qui ont déjà été dit.

Courage Sun, courage et Bravo pour ton concours. Bravo pour ton CDI. Bravo pour tous.

Nos petits anges, nous donne la force, la force de nous battre, de nous battre avec eux au creux de nos cœurs.

Je t'embrasse fort au plaisir de te relire Sun.

Tendres pensées à tous nos petits anges.
Ma princesse, je t'aime, nous t'aimons tellement...
Avatar de l’utilisateur
mamange
 
Messages: 107
Inscrit le: Mar 20 Nov 2012, 16:01

Re: Arthur, petit Pimousse

Messagepar anais et mathieu » Sam 18 Mai 2013, 10:58

Sun,

Je comprends tout à fait ton absence ces derniers temps et je voudrais saluer l' immense courage dont tu as fait part pour traverser seules toutes ces épreuves .

Aujourd'hui je suis heureuse de te lire et de voir que tu es davantage en paix avec toi même . Heureuse aussi pour ton emploi et pour ce nouveau départ comme tu l' écris si bien .

Prends le temps qu' il te faudra pour continuer à te reconstruire .
Je te souhaite de connaître ce bonheur que tu mérites tant .

Gros bisous

Anais
le bonheur finit toujours par triompher, il faut juste y croire ... Mamange de Maxime décédé in utéro à 39 SA le 30 septembre 2010, et Maman de Gaëtan , né le 8 janvier 2012 . Je vous aime mes amours.
anais et mathieu
 
Messages: 298
Inscrit le: Sam 18 Juin 2011, 18:42

PrécédentSuivant

Retour vers Présentation des membres participants du forum de l'association

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron