Axel, notre petit prince

Axel, notre petit prince

Messagepar Agathe » Mer 06 Mars 2013, 17:07

Après avoir lu pendant quelques jours le forum, je me suis décidée à m'inscrire.
Voici mon histoire, notre histoire

C'est en mai 2012 que mon conjoint et moi avons l'immense joie d'apprendre que je suis enceinte.
Notre petit garçon est attendu pour le 20 février 2013.
La grossesse se déroule parfaitement bien, quel moment merveilleux. Bien sûr nausées, fatigue, ... mais qu'est-ce que c'est comparé à la joie de sentir mon petit loulou qui remue dans tous les sens. Un vrai petit boxeur !

La date du terme se rapproche, tout est prêt pour l'accueillir. Que d'impatience !

Le dimanche 10 février, c'est un peu d'angoisse qui s'empare de moi, j'ai l'impression que les mouvements ont diminué... Mais non, je me fais des idées, avec ce qu'on entend à la tv dernièrement (gros titres du moment "décès d'un bébé in utero à la maternité du Port Royal"), tout cela me monte à la tête...
Je me décide finalement à aller la maternité.
Le monitoring me rassure : j'entends son petit coeur qui bat la chamade.
Et bonne nouvelle, le col commence à se dilater. C'est pour bientot !

Le lendemain, à la maison, je sens les contractions qui sont de plus en plus présentes.
Le soir à 18h30, les "vraies" contractions se font sentir, déjà très rapprochées.
19h15, nous partons pour la maternité.
Examen gynéco : le col s'est encore ouvert. Le travail a commencé.
Ô joie, bientôt nous serons 3 !

Mais nous avons vite désenchanté...
La sage femme n'arrive pas à trouver de signal au monito...
Elle me demande "quand est-ce que vous avez senti bouger votre bébé pour la dernière fois?"
Et là, je commence à comprendre... Mais pense à une erreur. Tout allait très bien hier.
Puis le gynéco de garde vient pour faire une échographie. "je suis désolé".
Là, je vois mon petit prince à l'écran. Son coeur ne bat plus.

Après ça le cauchemar a commencé.

Un accouchement par voie naturelle. J'ai accouché d'Axel le 12 février 2013 à 1h01.
Moi qui rêvait de donner la vie... J'ai donné la mort.
Très vite nous devons réfléchir à tellement de choses qui nous paraissent si barbares.
Comment accueillir Axel ? Voulons nous le voir ou non ? Autopsie ? Enterrement ?

Aujourd'hui, ça ne fait que/déjà 3 semaines. Le temps est devenu tellement insignifiant.
Je sais qu'Axel repose en paix, qu'il est bien là où il se trouve.
Je pense chaque jour à lui. Un vide immense qualifie ma vie à l'heure actuelle, mais je dois aller de l'avant. Mon conjoint et moi sommes plus que jamais main dans la main pour affronter ensemble les hauts et les bas.
Dans mon malheur, je reconnais avoir la chance d'être bien entouré, par ma famille, mes amies, mes collègues et les personnels soignants de la maternité.

Je sais que nous aurons le droit à des jours meilleurs.
Et j'espère trouver la force d'un jour pouvoir donner des petits frères ou petites soeurs à Axel.
"J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau, que c'est beau d'aimer.
J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire" Saez
Avatar de l’utilisateur
Agathe
 
Messages: 83
Inscrit le: Mer 06 Mars 2013, 10:48
Localisation: Alsace / Bourgogne

Re: Axel, notre petit prince

Messagepar lesparentsdemalo » Jeu 07 Mars 2013, 09:10

Chère Agathe,

Bienvenue parmi nous. J'espère que tu trouveras avec nous de l'aide et de la force pour accompagner ton travail de deuil.
Même bien entourée, il arrive de ressentir le besoin de partager avec d'autres qui ont connu ce drame. Pour moi, c'est complémentaire. Il y a mes proches qui me connaissent moi, les soignants qui connaissent mon parcours médical et ceux et celles du forum qui connaissent ce chemin si particulier.

Tu parles du temps dans ton message. Effectivement, au début on perd toute notion de temps. Et ensuite, on ne l'envisage plus jamais pareil. Il y a un avant et un après.

Pour la "force d'un jour pouvoir donner des petits frères ou petites soeurs à Axel", c'est vraiment très différent pour chaque couple. Certains le font très vite, et vivent leur deuil et la grossesse en même temps, d'autres attendent d'avoir plus cheminé avant de retenter une grossesse. Avec ton conjoint vous trouverez votre moment. Parce que même si on a du mal à y croire au début, la vie finit par reprendre le dessus, petit à petit.

Je te souhaite, ainsi qu'à ton conjoint, beaucoup de courage. Je t'embrasse.

Douces pensées pour Axel,

Claire
Avatar de l’utilisateur
lesparentsdemalo
 
Messages: 198
Inscrit le: Jeu 19 Mai 2011, 10:30
Localisation: Trappes (Yvelines)

Re: Axel, notre petit prince

Messagepar Sun » Ven 08 Mars 2013, 01:26

Bonsoir Agathe,

Je viens de te lire... et ai fini cette lecture en sanglots...
... car elle m'a replongé dans ce que j'ai vécu l'an dernier...
Je n'ai pas encore raconté sur ce forum ces premières étapes du deuil, celles où on ne réalise pas trop de qui se passe, celle où notre monde s'écroule... Je le ferais un jour, mais je sais d'avance que de le relater me replongera dans ce désaroi...
J'ai accouhé de mon fils le 26 février 2012, à peu près dans les mêmes circonstances que toi... Grossesse parfaite, et à quelques jours de la date prévue d'accouchement, j'ai moi aussi senti mon petit ange si tonique d'habitude, qui bougeait de moins en moins, puis qui ne bougeait plus...

C'est bien que tu sois bien entourée, et que ton conjoint et toi vous affrontiez ensemble ce drame.
Glisse si possible le message à ton entourage que ton deuil ne fait que commencer, et que dans quelques semaines, dans quelques mois, tu auras toujours besoin d'eux...

Moi aussi j'ai été bien entourée les premiers jours, les premières semaines. Mais au fil du temps, l'entourage pense qu'on peut "guérir", et n'en parle plus... de peur de blesser (comme si nous pouvions oublier s'ils n'en parlent pas!), ou simplement parce que eux sont passé "à autre chose" et sont convaincus qu'on a fait de même...
On peut rebondir oui, retrouver gout à plein de choses, même songer de nouveau à avoir des enfants, mais la blessure reste là. Dis leur que tu auras besoin d'eux sur le long terme... Dis leur que ca t'aidera que eux aussi se souviennent, et qu'ils te le disent...
Moi je n'ai pas réussi à faire passer le message, et je me suis sentie très seule lorsque mon congé de maternité s'est terminé. Comme si la période officielle de deuil s'était terminée, l'entourage n'a pas compris que je reste "bloquée" là dessus...
J'ai trouvé un groupe de parole à cette époque, et ca m'a beaucoup aidée.

Ton histoire me bouleverse, comme toutes celles que j'ai pu lire. C'est si injuste, tellement injuste...
Je m'associe à ta peine, et pense à ce petit bout qui a eu une vie bien trop courte...
Mais cette vie aura été entourée d'amour, et même si petit il a forcément senti combien il était désiré et déjà tellement aimé ...

N'hésite pas à venir déverser ta tristesse ou ta colère ici, nous comprenons tous et toutes ce que tu traverses. C'est important de se sentir compris...

Bien chaleureusement,

Sun
A défaut de porter mon Arthur dans mes bras, je le porte dans mon coeur
Avatar de l’utilisateur
Sun
 
Messages: 55
Inscrit le: Jeu 07 Fév 2013, 21:45
Localisation: Bourgogne

Re: Axel, notre petit prince

Messagepar Agathe » Sam 09 Mars 2013, 12:41

J'ai déjà vécu un avant et un après. Un deuil, autre raison, autre circonstance.
Mais j'ai beaucoup appris. Je sais que même quand le destin frappe, la vie continue.
J'ai à travers ce travail de deuil tissés des liens très fort avec ma maman notamment.
Et 10 ans après, nous parlons encore, et heureusement, de cet ami.
Je voulais même donner à Axel son prénom, comme 2ème prénom.
Je ne l'ai finalement pas fait.

J'aurais désormais un autre avant et un autre après : Axel.
Complètement différent.
Je ressens un grand besoin de partage que je n'ai pas vécu la 1ère fois.
Dès les premiers jours j'ai eu envie d'écrire. Ecrire sur cet accouchement, écrire les pensées qui me traversent l'esprit (positives et négatives)... Tellement de violence dans tout ça, qu'il m'ait impossible de garder tout cela au fond de moi.

Et comme Sun tu le dis très bien, même si l'on est bien entouré par notre famille, nous restons seule face à cela.
Mais je ne suis pas certaine que l'entourage, aussi proche soit-on, soit prêt entendre et puisse comprendre ce que nous ayons au fond de nous.
Je me pose également la question : qu'est ce que j'ai le droit de dire ou de ne pas dire ? et à qui ?
Je ne veux pas imposer mes pensées à ceux qui ne voudraient pas les entendre.

Une phrase me revient à l'esprit "pour sortir du tunnel, il faut pouvoir y entrer".
Il est donc important comme dit Claire d'avoir des personnes "ressources" (famille, soignants, forum) pour nous accompagner dans ce tunnel, et ne pas hésiter à se raccrocher à telle ou telle personne quand cela devient nécessaire.

Merci à toutes les deux de partager vos expériences.
"J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau, que c'est beau d'aimer.
J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire" Saez
Avatar de l’utilisateur
Agathe
 
Messages: 83
Inscrit le: Mer 06 Mars 2013, 10:48
Localisation: Alsace / Bourgogne

Re: Axel, notre petit prince

Messagepar sandy49 » Sam 09 Mars 2013, 15:42

Bonjour Agathe,

Sois la bienvenue parmis nous.... j'espère que la fait de partager avec d'autres mamanges t'apportera aide et réconfort sur ce long chemin qu'est le deuil...

Je découvre votre histoire.... Une fois de plus ne peut contenir mes larmes.... Une fois de plus je me demande : pourquoi certaines femmes ont à vivre ce drame?... C'est si injuste!!!

Tu n'es qu'au début du chemin, mais à travers tes mots j'entrevois une grande lucidité concernant le deuil... Effectivement, il y aura un après "Axel"... Sentiment étrange que tout est comme avant (on se réinscrit dans une vie quotidienne "banale", et en même temps tout est si différent... Les choses ont beau être identiques à l'avant, notre regard a changé... Ce petit être, malgré un si court passage, a laissé son empreinte et marqué notre vie à jamais. Il est là!

Il est tout à fait normal que tu vives ce deuil différemment du premier.... Aucun deuil ne se ressemblent, mais le deuil périnatal est un deuil bien particulier, parce que bien souvent, même bien entourée, on est seule face à ses souffrances.... Quand l'enfant décède avant la naissance, il n'a pas d'existence aux yeux des autres... Il n'y a pas de moments partagés qui permettent de prendre conscience de l'existence de l'enfant, de l'inscrire dans notre vécu, nos paroles... Bien souvent, il est difficile pour la maman et le papa, qui eux ont partagé des moments forts, avec l'enfant (écho, réponse à une caresse, ventre qui se déforme....), de faire comprendre aux autres que ce bébé a bel et bien existé. Par ailleurs, on parle de la chair de notre chair. Perdre son bébé, c'est aussi perdre une partie de soi... On culpabilise car, en tant que maman, on n'a pas su protéger son enfant... Et puis, ce terrible pensée de se dire qu'on a porté la mort.... Tout ces éléments font qu'obligatoirement le deuil périnatal n'est pas comme les autres...

Personnellement, je comprends tout à fait ton besoin d'écrire suite à la perte de ton petit Axel..... J'ai perdu ma mère en 2007, puis ma fille en 2009.... Autant je n'ai pas eu besoin d'écrire pour ma mère, autant j'ai ressenti ce besoin pour ma fille.... Effectivement, j'avais des souvenirs, je pouvais parler de ma mère avec beaucoup de monde... Elle vivait dans leur discours... Il y avait des traces... Pour ma fille, c'était très différent... ET j'ai eu ce besoin d'écrire, de partager avec d'autres mamanges... J'avais ce besoin de parler d'elle, de la faire exister... me prouver quelque part qu'elle avait été bien réelle....

Je me pose également la question : qu'est ce que j'ai le droit de dire ou de ne pas dire ? et à qui ?
Je ne veux pas imposer mes pensées à ceux qui ne voudraient pas les entendre.

Je me suis souvent poser la question.... J'ai tâté le terrain avec certains... J'ai eu quelques belles surprises et de nombreuses déceptions!

Je te souhaite plein de courage... N'hésite pas à venir nous parler d'Axel, de tes états d'âme...... Tu trouveras toujours ici une "peronnes ressources"'.

De bien tendres pensées à ton petit Axel
Avatar de l’utilisateur
sandy49
 
Messages: 296
Inscrit le: Lun 16 Mai 2011, 19:00

Re: Axel, notre petit prince

Messagepar Sun » Sam 09 Mars 2013, 16:51

Bonjour à vous,

Je suis entièrement d'accord avec ce que dit Sandy sur le caractère particuler du deuil d'un enfant: contrairement aux autres deuils, celui-ci concerne un petit être que personne d'autre que nous n'avons connu. Comme tu le dis Sandy, notre enfant n'a "pas d'existence aux yeux des autres", et c'est une souffrance supplémentaire. Je suis heureuse de pouvoir en parler avec une mini poignée de personnes, mais rares sont les personnes qui évoquent spontanément l'existence de mon fils.
Aux yeux des autres, nous ne sommes pas des mamans...

J'ai écris un texte là dessus, que j'ai mis sur le site internet de l'association. Il s'appelle "au parc". Je vais le mettre sur le forum d'ailleurs, qui est peut etre plus lu que le site internet

Tu as l'air proche de ta mère Agathe, c'est bien, c'est important d'avoir (au moins) cette épaule là. Je parle aussi un peu avec ma mère, ca m'aide. Surtout au moment de Noel, ca m'a fait du bien de savoir que je n'étais pas la seule à qui la présence d'Arthur manquait terriblement...

Il est vrai qu'il n'est pas toujours facile de trouver des interlocuteurs pour exprimer les choses, même les choses les plus bêtes. Parfois je trouve frustrant de ne même pas pouvoir parler du déroulement de ma grossesse, comme n'importe quelle jeune maman le ferait. Ca jette un froid alors que je ne parle même pas spécialement de choses tristes!
Heureusement, comme tu le dis Sandy, on a aussi parfois de belles surprises. L'écoute est quasi indépendante de notre relation affective. Certaines personnes très proches font tout pour éviter d'en parler (et là c'est très dur...), mais d'autres, pourtant moins proches n'ont aucun problème pour en parler librement. Ce sont les graines de belles amitiés qu'on pensait insoupconnées...

Tendres pensées pour toi et ton petit Axel
Dernière édition par Sun le Lun 11 Mars 2013, 13:38, édité 1 fois au total.
A défaut de porter mon Arthur dans mes bras, je le porte dans mon coeur
Avatar de l’utilisateur
Sun
 
Messages: 55
Inscrit le: Jeu 07 Fév 2013, 21:45
Localisation: Bourgogne

Re: Axel, notre petit prince

Messagepar MamaSu » Lun 11 Mars 2013, 12:48

Chère Agathe,
Ton message me sert la gorge tant je me sens proche de ton histoire. Ne serait-ce que par les dates. Nous avons appris la grossesse en mai 2012, tout à notre joie et aux choses nouvelles qui s'invitaient dans notre vie avec ce petit bout à imaginer, à construire pendant les mois à venir. Date présumée d'accouchement : le 20 février 2013. Une date à jamais gravée puisque c'est ce même 20 février dernier que notre petite fille Suzie s'est éteinte au creux de mon ventre, au cours d'un monitoring de contrôle.
Merci à toutes les mamans, c'est si bon de vous lire. Même si mes idées sont, à ce jour, totalement désorganisées, vos mots les raccrochent au moins le temps de la lecture.
Agathe, je suis de tout coeur avec vous dans votre lutte pour la vie. Avec mon conjoint, lorsque nous avons reçu notre famille pour les obsèques, nous avons trinqué "à la vie". On y croit, on fait bien comme on peut pour honorer notre petite fille adorée.
Je suis de tout coeur avec toutes les mamans ici.
Tendres pensées pour Axel, tous vos petits princes et princesses.
Maman de Suzie
Petite Suzie, mon ange, dernier sourire le jour J... 20 février 2013.
Avatar de l’utilisateur
MamaSu
 
Messages: 110
Inscrit le: Sam 09 Mars 2013, 14:59
Localisation: région parisienne, au bord de l'eau

Re: Axel, notre petit prince

Messagepar Agathe » Lun 11 Mars 2013, 15:44

Le 20 février 2013... Une date si attendue.
Même si Axel est venu un peu en avance, c'est une date que je n'oublierais pas non plus.
Il est tellement difficile de savoir que l'histoire se répète pour d'autres mamans, à une période similaire, de manière si semblable... Le destin a eu la main bien lourde.

MamaSu a écrit:Agathe, je suis de tout coeur avec vous dans votre lutte pour la vie. Avec mon conjoint, lorsque nous avons reçu notre famille pour les obsèques, nous avons trinqué "à la vie". On y croit, on fait bien comme on peut pour honorer notre petite fille adorée.


Oui comme tu le dis si bien "on fait bien comme on peut".
Mon conjoint et moi nous sommes retournés au cimetière quelques jours après les obsèques.
Nous étions devant la tombe, recouverte de plusieurs bouquets de fleurs blanches et je me souviendrais toujours de cette phrase qu'il m'a dite "c'est bizarre, mais je trouverais cela presque beau".
N'ayons pas peur des mots, moi aussi je trouvais cela beau.
Nous avions fait "au mieux" pour notre fils et c'est en toute sérénité que nous pouvions désormais essayer d'avancer.

Même si ce n'est pas tous les jours faciles
Merci pour cette belle pensée positive
A la vie.
"J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau, que c'est beau d'aimer.
J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire" Saez
Avatar de l’utilisateur
Agathe
 
Messages: 83
Inscrit le: Mer 06 Mars 2013, 10:48
Localisation: Alsace / Bourgogne

Re: Axel, notre petit prince

Messagepar mamange » Lun 11 Mars 2013, 23:58

Agathe,

A travers ton/ tes messages, je m'y retrouve aussi..... Comme sur le fait qu'est ce que j'ai le droit de dire, de ne pas dire et à qui ?

Mais au final oui j'ai l'impression qu'ici, pouvant parler avec d'autres mamanges, tout peut se dire, parce que on comprends, on nous comprends.

Je tenais à t'apporter mon soutiens à travers mon message....Même si pour le moment, j'ai assez de mal à vraiment mettre des mots clair est précis.

notre/ nos enfants ont "pas d'existence aux yeux des autres".... Je le ressens de plus en plus chaque jour. Et été fortement déçue par de nombreuses personnes.....

A vous lire, à lire chaque message.... J'y lis tant de choses que je partage également......

Tendre pensées pour ton Axel et à tous vos petits anges.
Ma princesse, je t'aime, nous t'aimons tellement...
Avatar de l’utilisateur
mamange
 
Messages: 107
Inscrit le: Mar 20 Nov 2012, 16:01

Re: Axel, notre petit prince

Messagepar Sun » Mar 12 Mars 2013, 21:53

Agathe a écrit:Nous étions devant la tombe, recouverte de plusieurs bouquets de fleurs blanches et je me souviendrais toujours de cette phrase qu'il m'a dite "c'est bizarre, mais je trouverais cela presque beau".
N'ayons pas peur des mots, moi aussi je trouvais cela beau.
Nous avions fait "au mieux" pour notre fils et c'est en toute sérénité que nous pouvions désormais essayer d'avancer.


C'est vrai que c'est important d'avoir le sentiment d'avoir fait au mieux jusqu'au bout. Je ne doute pas un instant que la tombe de votre fils devait être très belle, et quelque part, ca a dû vous faire du bien de pouvoir faire ca "pour lui".

Tu verras aussi que d'ici quelques semaines, quelques mois, sans doute quelques années, tu auras de nouveau plein de fois la sensation de faire des choses "pour lui". Mine de rien, il va t'accompagner toute ta vie ton petit bonhomme, et il va te donner une force incroyable pour avancer dans la vie. Et il te la donne déjà, car malgré la difficulté, l'abattement que tu ressens, tu avances malgré tout. Préparer les obsèques est une étape, communiquer ta peine en est une autre. En partageant avec nous tout ca, tu avances bien plus que tu ne l'imagines sans doute, car tu extériorises ton ressenti, et c'est essentiel!

Douces pensées pour toi et ton ange
A défaut de porter mon Arthur dans mes bras, je le porte dans mon coeur
Avatar de l’utilisateur
Sun
 
Messages: 55
Inscrit le: Jeu 07 Fév 2013, 21:45
Localisation: Bourgogne

Suivant

Retour vers Présentation des membres participants du forum de l'association

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron