Ma lumière

Ma lumière

Messagepar malumiere » Mer 04 Avr 2012, 11:24

Bonjour,

Je suis toute nouvelle sur le forum du site que j'ai trouvé par hasard sur Internet, lors d'un de mes nombreux moments de détresse.

J'ai 31 ans et j'ai mis au monde le 11 septembre dernier un "enfant né sans vie", d'ou j'ai su qq minutes plus tard ce dont j'avais le présentiment depuis très tôt : c'était une fille !

Ce drame est arrivé à 4 mois de grossesse et aujourd'hui, près de 7 mois plus tard, je ne m'en sors toujours pas, j'arrive pas à mettre la tete hors de l'eau, et je me sens en total décalage avec ma famille la pus proche même ma propre mère.

J'en ai marre de pleurer, je me sens seule et je me demande d'ou je peux puiser toutes ces larmes... depuis ma vie s'est arrêté et rien avance.

J'ai une peur panique de l'avenir.

Merci.
malumiere
 
Messages: 9
Inscrit le: Mar 03 Avr 2012, 21:50

Re: Ma lumière

Messagepar Hervé » Mer 04 Avr 2012, 13:58

Bonjour

Je te souhaite, malheureusement, la bienvenue parmi nous

malumiere a écrit:et je me sens en total décalage avec ma famille la pus proche même ma propre mère..


Pour beaucoup de personne, il est plus facile de parler de la vie que de la mort, surtout quand elle touche un petit qui ne demandais qu'a vivre. C'est tellement plus simple

Pourtant, pour ses personnes là, elles ne se rendent pas comptent que parfois, leurs propos ou leur indifférence peuvent plus blesser plutôt que d'aider celle qui vient de connaitre ce cauchemar.

Ce n'est pas en lui disant d'aller de l'avant...qu'il faut oublié... tourner la page et tant d'autres phrases dans ce style que cela aide la maman

N'hésite pas à venir et j'espère que tu trouvera parmi nous le soutien que tu recherche

** Douces pensées à ta fille**

Hervé
On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux.
Antoine de Saint-Exupéry
Avatar de l’utilisateur
Hervé
 
Messages: 117
Inscrit le: Ven 06 Mai 2011, 13:48

Re: Ma lumière

Messagepar sandy49 » Mer 04 Avr 2012, 14:29

Bonjour Malumière,

Bienvenue parmi nous. J'espère que tu trouveras ici un soutien qui t'aidera à avancer doucement sur ce long chemin qu'est le deuil... Et j'espère que le fait de pouvoir partager avec d'autres mamans qui viennent ou ont perdu leur bébé mettront un peu de baume au coeur et briseront ta solitude. Car non, tu n'es pas seule!!

Il est regrettable que les autres, notamment nos proches, ne fassent pas plus preuve de compassion, de compréhension... Avec leurs phrases "assassines", leurs pseudo conseils, leurs silences... bien souvent ils ne font qu'isoler la maman. Qui au lieu de trouver du soutien, une écoute, qui pourrait l'aider à rebondir, se trouve encore plus seule et effondrée. On demande pas à être plaintes, on demande juste à ce qu'on reconnaisse notre souffrance et notre droit à pleurer, à être malheureuse. Moi, quand on me disait "tu devrais sortir", "ça devrait aller mieux maintenant", j'étais encore plus mal, car j'avais l'impression que j'étais anormale et qu'on remettait la tête sous l'eau. A l'inverse, quand je parlais à ma psy ou ici, à des personnes qui savaient m'écouter et légitimaient ma douleur, j'avais l'impression de me décharger d'un certain poids. Ca remuait plein de chose, mais c'était quand même un "mal" pour un "bien". Alors j'espère sincèrement, que le fait de venir ici te permettra de déposer ici ta douleur, ta colère.. Mettre des mots, partager permet de prendre un peu de recul parfois.

Je t'envoie plein de courage et ai mille pensées pour ta Lumière. Lui avez-vous donné un petit prénom?
Avatar de l’utilisateur
sandy49
 
Messages: 296
Inscrit le: Lun 16 Mai 2011, 19:00

Re: Ma lumière

Messagepar malumiere » Mer 04 Avr 2012, 18:34

Merci de vos réponses !

C'est dur d'entendre sa propre mère me dire, pas plus tard que dimanche dernier "moi je vais être gd-mere avant l'été !" (ma belle soeur ayant apris sa grossesse la même semaine que ma fausse-couche), j'en ai pleuré toute la soirée une fois rentrée chez moi, et le matin en me réveillant, bref je pleure beaucoup et j'arrive pas à m'en sortir !

On demande pas à être plaintes, on demande juste à ce qu'on reconnaisse notre souffrance et notre droit à pleurer, à être malheureuse.
C'est exactement ce que j'essaie de faire entendre vainement à mon entourrage (surtout par rapport à mon frere et ma belle soeur) : "moi je respecte sa grossesse alors je demande au moins en retour qu'on respcte ma peine !!!"

Lui avez-vous donné un petit prénom?
Non car quand on nous l'a demandé on connaissait pas encore le sexe et on voulait pas donner un prénom mixte ou alors un prénom sous l'influence de ce drame. Mais ca falicite pas les choses pour le travail de deuil ! Cependant, j'ai eu besoin de faire faire un mois plus tard un livre de famille pour qu'elle apparaisse quelque part, car j'ai rien de matériel à me rattacher et c'est dur !

Merci de votre soutien ca fait toujours du bien de se sentir entendue et considérée.

Je suis désolée mais je ne connais pas encore vos histoires...
malumiere
 
Messages: 9
Inscrit le: Mar 03 Avr 2012, 21:50

Re: Ma lumière

Messagepar sandy49 » Mer 04 Avr 2012, 20:12

Rebonsoir,

Malheureusement, les réflexions des autres, anodines pour eux, mais pas pour nous, sont fréquentes. Quand on est enceinte, on nous parle souvent du bébé à venir, comme s'il avait déjà sa place dans la famille. Les gens se projètent... Et puis quand un tel malheur arrive, parfois la place de cet enfant disparaît avec sa mort.. Une fois ma soeur m'a dit qu'elle savait pas quoi me dire à propos de ma fille, car elle ne l'avait pas vue. Mais elle en parlait bien pendant ma grossesse, alors que le bébé n'était pas en chair et en os devant elle... Et puis, si nous avec le temps, on n'oublie pas, certains (parents ou non) passent à autres choses. Ils oublient que nous aussi, nous sommes mamans. Nous avons certes un statut un peu particulier, mais nous sommes mamans. Notre coeur bat pour notre enfant, même s'il nous a quitté. Et que qu'il saigne chaque jour quand on se dit que ce sera encore une journée sans "lui", sans "elle".

Moi, j'avais envoyé une lettre à mon père et à ma soeur dans lesquelles je disais que je souffrais de leur silence, de leur manie d'aborder n'importe quel sujet (dont je n'avais rien à faire) comme pour mieux s'éloigner du seul sujet qui m'intéressait vraiment : ma fille. Il aura fallu du temps avant que ma soeur se risque à prononcer le prénom de ma fille, et c'est encore rare après 2 ans et demi.

Quant au prénom : rien ne t'interdit de lui en donner un aujourd'hui, pour toi, pour vous. Il est vrai que le fait de pouvoir le/la nommer facilite les choses, parce que cela lui donne une identité.

Je suis désolée mais je ne connais pas encore vos histoires...

Ne sois pas désolée... Tu viens d'arriver... Laisse toi le temps de t'installer, de découvrir... Avance à ton rythme!
Avatar de l’utilisateur
sandy49
 
Messages: 296
Inscrit le: Lun 16 Mai 2011, 19:00

Re: Ma lumière

Messagepar malumiere » Mer 04 Avr 2012, 22:37

Le souci que j'ai en ce moment et ce dont j'ai du mal, c'est qu'il y a la grossesse de ma belle-soeur, et sa dérange personne, en premier ma mère, d'en parler librement devant moi comme ça, et de me balancer des phrases qui chacune me tire un peu plus vers le bas ! Pourtant ma mère voit et sait que je suis vraiment pas bien, mais elle, tout ce qu'elle voit c'est son bonheur d'être bientot gd-mere, en mai, alors qu'elle aurait déjà du l'être depuis début février, mais elle, ça la dérange pas plus que ca, et moi, ca me fait un mal de chien !

Sinon avec mon père on se voyait quasiment plus, c'était une personne spéciale et très imbus de sa personne, depuis 3 ans on avait très peu de contact, mais quand j'ai appris ma grossesse début juin, j'ai quand-même tenu à ce qu'il l'aprenne de ma bouche, c'était la moindre des choses pour moi. Dans l'été il a dit à mon frere que de toute facon mon "gamin" il le verrait peut-être quand il aurait 15 ans, enfin bref, que je lui annonce ma grossesse ou que j'avais acheté une nouvelle paire de chaussures lui aurait fait le même effet !!!

Mi-septembre, mon frere lui a annoncé ma fausse-couche, mais depuis jamais il ne m'a appelé pour ne serait-ce qu'un petit mot de soutien, même pas un sms, mon père est mort subitement en février dernier, une semaine après ma dpa... il est parti sans-même prendre la mesure (comme tous d'ailleurs mais encore moins lui) de mon désarroi... aujourd'hui j'ai en plus de tout ce vide physique et moral, j'ai un sentiment de qq chose d'inachevé avec lui, qui fait que ma colère quant à son décès a prit très vite le dessus sur ma peine.

Décidément les années se suivent et se ressemblent, des années d'horreurs, de cauchemars, d'incompréhension et de souffrances...

Bonne fin de soirée et merci pour votre écoute.
malumiere
 
Messages: 9
Inscrit le: Mar 03 Avr 2012, 21:50

Re: Ma lumière

Messagepar viviane22 » Mer 04 Avr 2012, 22:47

Bonsoir,

Je te souhaite la "bienvenue" sur ce forum. J'espère que les échanges que tu pourras avoir ici te permettront de te sentir moins seule, de voir que tout ce que tu ressens est normal... Tu trouveras ici des gens qui te comprennent, qui comprennent ta douleur, ta tristesse... Ici, tu pourras parler de ta fille et de ton ressenti librement. Et que ça fait du bien de se sentir écoutée, respectée dans sa peine et comprise, tellement on se sent, comme tu dis, en décalage par rapport à notre entourage!
Ah, les réactions de "l'entourage" (proche, moins proche, milieu médical, etc.)... ! Malheureusement, je pourrais écrire des pages sur le sujet tellement j'ai souffert - et je souffre encore parfois - de l'indifférence ou de la maladresse des autres : "vous n'avez qu'à en faire un autre", "Tu as déjà un enfant, pense à lui", "il vaut mieux qu'il meurt maintenant que plus tard", "bientôt, ça ne sera plus qu'une parenthèse" et j'en passe. Oui, les gens sont parfois maladroits. Ils ne connaissent pas ce que nous vivons, sont mal à l'aise face à la mort, voudraient que l'on aille vite mieux et que tout "rentre dans l'ordre", pensent que s'ils parlent de notre bébé, ils vont nous faire souffrir (alors que tout ce que souhaite une maman, c'est de parler de son enfant - c'est, au contraire, le silence qui fait souffrir !!!) et que, au contraire, s'ils n'en parlent pas, on "oubliera" (mais une maman ne peut pas et ne veut pas oublier son enfant !!!). A toi de voir comment tu veux/peux réagir à cela (pour ma part, je fais respecter la mémoire de mon fils chaque fois que je le peux ; d'autres préfèrent ne rien dire). Avance à ton rythme, je te souhaite beaucoup de courage.

J'ai rédigé ce mot avant que tu publies ton dernier message. Je suis désolée pour ton papa. Le deuil de ton bébé, de ton papa et d'une relation apaisée avec lui, ça fait beaucoup... Courage, courage, courage !!!
viviane22
 
Messages: 268
Inscrit le: Sam 21 Mai 2011, 10:54

Re: Ma lumière

Messagepar celine » Ven 06 Avr 2012, 23:35

Bonsoir,
Tellement de choses a dire et si peu à la fois...
Tu dis que tu n'as rien a quoi te rattacher en souvenir de ta fille... J'ai confectionné un petit bougeoir pour Robin et tous les jours depuis maintenant plus de six mois une petite bougie brille pour lui... et je lui parle auss... Je l'ai pas fait tout de suite mais après tout, tout ce qui ne me fait pas de mal et ne nuit pas a autrui n'est pas interdit... Tout ce qui peut t'apaiser est à prendre, ta fille sera toujours vivante dans ton coeur mais ca malheureusement peu de gens peuvent le voir... Son âme voyage désormais avec toi... Et j'allais aussi te proposer de toi lui donner un prénom... C'est pas facile mais cela te permettra de la nommer plus facilement peut être... est ce qu'il ya des choses extérieures qui te font paticulièrement penser ta fille? moi c'est les papilons, qund j'en vois je pense à mon bébé qui a eu unevie de papillon... pour d'autres ce sera autres choses... Et puis j'achète souvent des fleurs pour chez moi... mais en réalité c'est pour Robin... Alors j'ai bien conscience que de l'extérieur ca pourrait paraitre un peu dingo mais voilà moi ca me fait du bien et ca nuit a personne à ce que je sache... Peut être pourrais tu trouver des petits trucs pour ta fille...

je suis triste de lire les réactions de ta mère parce que je me rends bien compte du poids de notre entourage dans notre travail de "deuil"... Est ce que tu arrivces a lui dire que tu ne peux pas entendre tout ca, que c'est trop douloureux pour toi?
Peut être ai je mal lu (vue l'heure tardive...) .. Mais quand est-il du papa de ta fille? Est-ce quil comprend davantage ta souffrance? est- ce qu'il essaie de te soutenir face a ta famille?

Une douce pensée pour ta fille et toi,
Céline
celine
 
Messages: 53
Inscrit le: Mar 22 Nov 2011, 13:15

Re: Ma lumière

Messagepar Elinie » Ven 27 Avr 2012, 09:00

Bonjour,
Ce que tu exprimes ressemble à ce que j'ai vécu..
Chacun réagit différemment à la perte d'un tout petit, mais tu as le droit de prendre le temps de pleurer ton petit bout. La réaction familiale est difficile à comprendre et accepter.. J'ai vécu des situations un peu similaires (sauf la grossesse d'un membre de la famille à ce moment) et même si pour moi, cela remonte à longtemps, je me souvins de la peine que cela provoque.
Pour beaucoup, nos proches ne savent que dire, que faire.. comment réagir;. même si cela ne t'aide pas beaucoup de le savoir.
Ton tout petit a une place, en plus tu as eu al démarche de le faire noter dans ton livret de famille ce qui lui assure sa place de premier né pour toujours dans ta famille.. Laisse-toi du temps .
Garde courage et confiance,
Elinie
Elinie
 
Messages: 16
Inscrit le: Dim 08 Mai 2011, 12:23

Re: Ma lumière

Messagepar malumiere » Sam 12 Jan 2013, 17:28

Bonjour,

Je viens juste de lire vos réponses du mois d'avril, je reviens que... :( je suis désolée, ne prenez pas ça pour du désintérêt. J'espère que vous allez bien depuis. Merci pour votre soutien en tout cas !

J'ai pas eu le reflexe de revenir plus tot car j'avoue que je commancais à me décourager ici, j'ai du mal à me faire ma place, j'ai parcouru beaucoup de messages de ce site à l'époque et je me suis rendue compte que beaucoup de paranges ici souffraient du départ d'un enfant suite à une IMG et donc suite à une maladie ou a une malformation. Moi j'ai perdu mon enfant à 4 mois suite à un "simple" décollement placentaire, pas d'img ni tout ce que ca engendre, mais la peine, elle est la même. Ainsi j'ai pas voulu insister ici et garder cette impression d'être un peu "le vilain petit canard" (je ne sais pas comment le nommer autrement ! Après je suis consciente que le fait d'être si seule est si triste, grossi les choses et les transforment, et qu'il n'en était surement rien de tout ca pour les membres de ce forum, qui sont eux aussi, et ca j'ai jamais oublié, dans la même pein que moi.

Aujourd'hui ca va un peu mieux, mais j'encore beaucoup de moments de spleen, disons que je gere mieux la reaction de mon entourage, même si elle a pas forcément changée ! J'ai fait le tri de mes "amis", et ca, ca fait du bien de plus s'encombrer de gens se disant "là", mais apparemment c'était que pour les bons moments !

Mon neveu est né en mai, et j'ai été soulagée de ne plus voir ma belle-soeur enceinte. Ca a été très très compliqué cette naissance dans ma tête, le bonheur d'être tata, mais j'ai du me faire sacrée violence pour retourner dans les couloir de la maternité, cet endroit ou j'avais tant souffert d'un accouchement dramatique 8 mois plus tôt !

C'est donc un garcon et pas une fille et je pense que le fait que ce soit pas le meme sexe est une bonne chose. Aujourd'hui il a 7 mois, il est magnifique et c'est une boule d'amour et de bonheur, mais je fais attention à moi car je ne veux pas reporter mon amour de maman sur lui et lui confier que mon amour de tata, aussi grand soit-il, ce serait malsain, et pour lui et pour moi. Mais je ne peux m'empecher de me dire en le voyant, que ma petite fée aurait 3 mois de plus que lui, elle serait de la meme année. J'essaie de l'imaginer en lui (gabarit, gestes etc...). Après je me dit aussi que ce petit garcon n'y est pour rien et qu'il a le droit de grandir normalement avec une tata à part entière.

Et moi... je continue mon bonhomme de chemin, avec mon chagrin que je garde pour moi, même si c'est pas troujours très bon car y'a encore régulièrement ou je pete les plombs, seule et en silence... ca a fait 16 mois hier que ce drame a eu lieu, déjà !

Le papa, je ne suis plus avec depuis avril dernier, mais ca c'est plutot un soulagement, on s'est séparés pour des raison toutes autres que cette histoire, mais des raisons assez lourdes aussi... mais il est vrai que ca m'a isolée encore plus.

Et vous comment allez-vous ? Je reviens très vite prendre le temps de relire vos histoires et vous donner et prendre des nouvelles.

Merci encore de votre écoute et de votre soutien qui me font un grand bien.
malumiere
 
Messages: 9
Inscrit le: Mar 03 Avr 2012, 21:50

Suivant

Retour vers Présentation des membres participants du forum de l'association

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron