Sandy 49, mamange de Linaëlle

Sandy 49, mamange de Linaëlle

Messagepar sandy49 » Mar 24 Mai 2011, 12:50

Bonjour à tous et à toutes...

C'est avec beaucoup de joie que je reviens vers ce forum qui m'a tant manqué! Merci à tous ceux qui ont fait le nécessaire pour que ce soit possible!..

Je me présente (ou représente pour ceux et celles qui me connaissaient de l'ancien forum).

Je m'appelle Sandrine. Je suis avec mon mari depuis 11 ans. Nous nous sommes mariés en août 2004, et nous avons décidé d'avoir un enfant. A ce moment là, on était loin de se douter des difficultés et des épreuves qui nous attendaient. Il aura fallu 5 ans (après des traitements oraux, 3 inséminations et 2 FIV) pour que je tombe enceinte. Quand on a reçu les résultats de la prise de sang, c'était le plus beau jour de notre vie. Quel bonheur! Ma grossesse s'est déroulée sans soucis, jusqu'au 6 septembre 2009. J'avais rencontré la gynécologue 2 jours avant et tout allait bien. Mais ne sentant plus ma fille bouger, je me suis rendue aux urgences, et le verdict est tombé : le coeur de notre bébé tant désiré, s'était arrêté.

J'ai accouché le 10 septembre 2009 (à 34 SA) d'une petite Linaëlle. Mon mari et moi l'avons tenue, regardée, caressée... Un moment fort en émotions, doux, malgré l'horreur des circosntances. Nous ne saurons jamais ce qui s'est passé. Les prises de sang, les prélèvements gynéco, l'autopsie.. n'ont rien révélé d'anormal.

Brisée, il m'aura fallu de longs mois pour refaire surface. Moi qui était incapable d'avoir un enfant naturellement, j'étais aussi incapable de donner la vie... Mais grâce au soutien des mamans de ce forum, à mes rencontres avec une psychologue et le soutien sans faille de mon mari j'ai appris peu à peu à me réinscrire dans la vie, à oser faire de nouveaux projets..
Avatar de l’utilisateur
sandy49
 
Messages: 296
Inscrit le: Lun 16 Mai 2011, 19:00

Re: Sandy 49, mamange de Linaëlle

Messagepar Cole72 » Mer 25 Mai 2011, 17:51

Bonsoir Sandrine (je ne me souvenais plus de ton prénom ;) )

Les projets que l'on fait sont sans doute la meilleure preuve que nous pouvons continuer de vivre et d'avancer... Et tes projets sont des plus beaux !!

Quand un tel drame nous arrive, on pense bien entendu que, non seulement, c'est totalement injuste mais surtout que jamais on ne pourra à nouveau vivre, rêver, espérer, sourire, rire et enfin laisser le temps adoucir notre coeur pour laisser la force de l'amour que l'on porte définitivement pour notre (ou nos) petit(s) nous amener bien plus loin que nous n'aurions jamais osé espérer aller...

Pourtant c'est une réalité qui prend du temps mais oui on avance, on vit et on aime encore.. Sans doute même plus car on sait combien la vie est précieuse...

Je suis heureuse du chemin que tu as parcouru.

Je t'embrasse
On ne peut pas tout avoir dans la vie... mais quand tout ce qu'on a ressemble au bonheur, il faut s'autoriser à être juste heureux...
Avatar de l’utilisateur
Cole72
 
Messages: 142
Inscrit le: Lun 16 Mai 2011, 19:34
Localisation: Doubs 25

Re: Sandy 49, mamange de Linaëlle

Messagepar mahault » Mer 25 Mai 2011, 21:13

Coucou ma belle,
Contente de te retrouver et de t'écrire de nouveau sur le forum...il m'a bcp manqué...après tout il est notre journal, le plus intime soit-il, ms surtout celui qui nous a permis de faire connaissance, et de continuer notre petite route l'une avec l'autre avec nos peines et nos joies, nos craintes et nos espoirs, nos pleurs et surtout nos sourires.Rien que de repenser a tout ça, de revenir ici, ravive pleins d'émotions, j'en ai les larmes aux yeux!
Je suis ravie de savoir que tes p'tits bouts d'espoir vont bien, ils m'ont l'air bien toniques à tes descriptions, accrochés à leur maman, et protégés par leur grande soeur... Si tu savais ô combien, j'ai l'impression de me voir dans ce que tu ressens, ce champ a traverser, les mains sur la tête pour se protéger d'une éventuelle bombe qui pourrait tout exploser, mais on avance dans ce champ, encore plus forts et plus armés...même si le bout nous parait loin, on n'a jms été aussi pres, et il n'est pas infranchissable...on va y arriver!
Pour notre part, voilà la déclaration de grossesse faite...je le vis un peu comme une 1ere victoire, un soulagement...ce qui fait du bien c'est de pouvoir l'annoncer à l'entourage avec plus de sérénité, moins d'appréhension...bébé et bien là, il est vivant, soyez en conscients. Il a encore grandi, il ft ses petites galipettes, bref, c'est preque trop beau pour y croire...mais je m'efforce chaque jour de lui accorder son importance, car jusqu'ici ce n'etait pas simple, je met plus facilement la main sur mon ventre, je tente de lui parler, j'essaie de le rassurer...ces petites choses me permettent de m'investir, mais je reste "pudique", je ne veux pas m'emballer, je ne veux pas fermer les yeux en souriant, ce n'est pas possible, je vis avec cette épée d'Hamocles sur la tête, c'est comme ça, c'est plus fort que moi...
Mais ce qui me rassure c'est que je n'imagine pas la fin de l'année, Noël sans bébé à nos cotés, je le vois avec nous, forcément il sera là...c'est assez contradictoire comme fonctionnement, j'avoue, mais c'est comme ça que je ressens les choses...
J'aimerais tant être tout pres de toi Sandrine, les choses seraient plus simples...on profiterait de nos journées ensembles, on se serrait les coudes...mais je pense bien fort à vous, a vos bébés, a votre fille, à votre avenir si prometteur avec vos 2 p'tits loups...
Je t'embrasse,
et merci au forum d'être revenu...comme une 2eme naissance...celle que l'on attend...
Aurélie.
mahault
 
Messages: 1
Inscrit le: Mer 25 Mai 2011, 20:33

Re: Sandy 49, mamange de Linaëlle

Messagepar sandy49 » Mar 06 Sep 2011, 18:08

Voilà 2 ans...

Il y a 2 ans, je rentrais de la maternité, sonnée, anesthésiée, choquée...

En fin de matinée, mon mari et moi et nous étions rendus aux urgences, car je ne sentais plus notre pitchoune bouger depuis la veille.. J'étais inquiète (inconsciemment, je crois que je savais déjà!), et c'est en larmes que je suis arrivée aux urgences. Ils m'ont dirigés directement vers la maternité où une infirmière m'a installée dans une petite salle. Elle a cherche le coeur de notre puce, en vain et nous a dit qu'elle allait chercher une sage-femme car elle n'avait pas trop l'habitude. La sage-femme arrive, essaie. Puis nous dit qu'elle va aller chercher le matériel d'écho portatif. Après quelques minutes, durant lesquelles elle ne dit pas grand chose, elle nous informe qu'elle va appeler le gynéco de garde pour faire une vraie écho, car on ne voit pas très bien avec le portatif et nous laisse... Avec mon mari, on n'ose se parler. La tension est à son maximum.... Au bout de 3/4h, le gynéco de garde arrive et nous demande de le suivre. On arpente les couloirs jusqu'aux salles d'écho dans un silence de mort. Le gynéco ne dit pas un mot, ne nous regarde pas! On rentre dans la salle, il appose la sonde et dit tout simplement "c'est fini, le coeur ne bat plus!". Mon mari, sécrie : "c'est pas possible, tout allait bien il y a 2 jours lors de la consultation." La seule réponse que nous aurons en retour "qu'est-ce qui s'est passé? Qu'est-ce-que vous avez fait?" (merci la culpabilité). Heureusement, la sage-femme est là, me met la main sur ma jambe, pour me signifier qu'elle est là, qu'elle est désolée.. C'en est trop pour moi, j'ai chaud, la tête me tourne, ma vision se brouille.. La sage-femme s'occupe de moi.

Nous remontons dans la première salle. Le gynéco, toujours aussi froid, est plus loquace cette fois-ci. Il nous explique ce qui va se passer dans les prochains jours et insiste sur le fait que je n'aurais pas de césarienne (sauf si besoin médical), malgré ma demande, car leur expérience leur a montré que ca n'aide pas les parents. On nous fait à nouveau attendre. On me fait un frottis, des prises de sang, on me donne un médoc pour déclencher l'accouchement.. Je rencontre un anesthésiste.... Tout s'enchaîne, et puis on nous renvoie chez nous!

Mon mari téléphone à nos proches pour leur annoncer l'innanonçable.

2 ans après, je me souviens de tout, presque heure après heure.. Cette journée est ancrée en moi, et pourtant je ne me l'a repasse pas tous les jours dans ma tête... La journée avait pas trop mal débuté. J'étais relativement sereine. J'étais même plutôt bien au début de ma rencontre avec la psy, et puis en discutant les défenses sont tombées et depuis je pleure ma princesse. Je sais que cela n'est que passager, que demain le soleil brillera, mais aujourd'hui, c'est dur, même si les bébés gigotent pour me rappeler qu'ils sont là et qu'ils vont bien!

A ma petite Linaëlle qui nous a quitté sur la pointe des pieds, sans faire de bruit! Je t'aime ma pitchoune!
Avatar de l’utilisateur
sandy49
 
Messages: 296
Inscrit le: Lun 16 Mai 2011, 19:00

Re: Sandy 49, mamange de Linaëlle

Messagepar viviane22 » Mar 06 Sep 2011, 23:38

Je pense bien à toi et j'envoie de douces pensées à Linaëlle.
Je t'embrasse.
viviane22
 
Messages: 268
Inscrit le: Sam 21 Mai 2011, 10:54

Re: Sandy 49, mamange de Linaëlle

Messagepar loukamaman » Mer 07 Sep 2011, 19:05

je pense bien à toi et à ta princesse
ces jours sont douloureux c'est bien normal
je t'embrasse bien fort ma belle
1er trésor né à 31SA envolé à 12 jours (juillet 2009)
Mon 2ème: ma poupée née à 34SA en 2011, qui me comble de bonheur
3ème bébé, FC à 9SA , 2014……
loukamaman
 
Messages: 119
Inscrit le: Jeu 19 Mai 2011, 13:23

Re: Sandy 49, mamange de Linaëlle

Messagepar anais et mathieu » Mer 07 Sep 2011, 22:08

coucou Sandy, ce petit messeage pour te dire que je pense bien à toi, à vous et à ta petite puce .
C'est normal que tout tes souvenirs remontent à la surface , et que les choses soient douloureuses !
et comme tu dis, cette journée est ancrée en toi ...
J'espere que tu trouves en tes petits loustics le réconfort dont tu as besoin .

je sais que les jours qui viennt ne seront pas de plus faciles ....

Dans ton histoire, je me revois ...
cette arrivée en pleur à la maternité, car ça fait un moment que l'on a pas senti le bébé bouger,
ce pressentiment comme quoi le pire est arrivé,
cette installation dans une petite salle où une sage femme cherche le coeur .... trop longtemps !
ce silence et cette attente interminable,
le gyneco de garde et l'écho ou effectivement rien ne bouge...,
et puis l'annonce , le choc !
ces prises de sang sans fin,
ces cachets pour préparer le travail,
ces phrases sur la césarienne...
et puis l'issue finale ...

Tu n'es pas seule, et tu as mon entier soutien !

Je t'embrasse, pleines de douces pensées à Linaelle qui veille sur ses parents et sur ses petits freres ou soeurs

anais
le bonheur finit toujours par triompher, il faut juste y croire ... Mamange de Maxime décédé in utéro à 39 SA le 30 septembre 2010, et Maman de Gaëtan , né le 8 janvier 2012 . Je vous aime mes amours.
anais et mathieu
 
Messages: 298
Inscrit le: Sam 18 Juin 2011, 18:42

Re: Sandy 49, mamange de Linaëlle

Messagepar sandy49 » Jeu 08 Sep 2011, 11:15

Merci les filles pour votre soutien,

Les jours avancent lentement, mais malgré tout ça avance... Je sens bien que je suis fragile, qu'il ne faut pas grand chose pour pleurer, mais malgré tout rien à voir avec l'état d'angoisse et de stress dans lequel j'étais en août quand je pensais à septembre qui approchait.

J'étais un peu anxieuse également vis à vis du mariage de mon amie... Parce que c'était le week-end juste avant l'anniversaire du décès, parce que j'avais peur de m'effondrer si on me posait la question "c'est vos premiers enfants?".. En fait, rien de tout ça. Je n'ai pas eu de questions de ce genre. J'ai revu des personnes que j'avais pas vues depuis un moment, avec lesquelles j'ai pu discuter de ma grossesse actuelle et de la précédente. Beaucoup de compassion, et pas de petites phrases assassines!

Emmenée par les émotions, la joie de cette belle fête, je me suis un peu relâchée. Et quel bien!

Le hasard faisant bien les choses. Le mariage et le repas était à 10 minutes de ma ville natale, où reposent Linaëlle et ma maman. Comme il y a un peu de route (70 km), nous n'y étions pas retournés depuis la fête des mères, afin de limiter les déplacements. Du coup, nous sommes allés porter des fleurs dimanche. C'était pas le 6, mais c'était aussi une date symbolique, puisque c'est à cette date que j'ai commencé à ne plus sentir ma puce! .. J'étais heureuse de pouvoir au moins faire ce petit geste pour elle, même si je ne ressens pas forcément le besoin d'aller sur sa tombe. Elle est là dans mon coeur, présente à chaque minute!
Avatar de l’utilisateur
sandy49
 
Messages: 296
Inscrit le: Lun 16 Mai 2011, 19:00

Re: Sandy 49, mamange de Linaëlle

Messagepar sandy49 » Jeu 06 Sep 2012, 01:25

Nous y revoilà encore : le 6 septembre....

Je le voyais approcher à grands pas.....Il y a 1h, j'étais devant un restaurant dans lequel je venais de dîner et bien rire avec mes collègues de travail.... L'une d'elle nous confie une de ses angoisses et nous demande "ça ne vous est jamais arrivés de penser et d'avoir peur de la mort d'un proche".... Et là, en une fraction de seconde, l'émotion et les larmes sont montées, laissant mes collègues pleines de désarroi... Il m'a fallu quelques minutes pour me reprendre, au moins devant elles. Parce que une fois dans ma voiture et pendant tout le chemin du retour, j'étais en pleurs...

Je m'attendais à craquer à un moment ou un autre... Septembre arrivant, la tension monte et ne demande qu'à sortir à un moment ou un autre... Je m'attendais pas à ce que ce soit en de telles circonstances..., d'autant qu'au boulot je suis plutôt du genre à dire que tout va bien même si c'est pas vrai.

J'avoue les choses sont bien différentes de l'année dernière.
Il n'y a plus cette peur viscérale de devoir faire le deuil de la maternité.. Je suis capable d'avoir des enfants, la présence de mes filles me le prouve chaque jour.. Du coup, je ressens moins le besoin d'écrire à mon ange. Ecrire étant jusque là ma seule façon "d'assurer un rôle de maman" en l'absence de mon bébé...
La peur qu'il arrive quelque chose à mes filles est présente (comme toutes les mamans je pense)... mais rien à voir avec la peur incontrolable de les perdre avant l'accouchement l'année dernière.... Aujourd'hui, c'est uniquement le manque de ma puce que je pleure.. Je repense à il y a 3 ans, je me demande comment ce serait si elle était là? ressemblerait-elle aux filles? Comment serait-elle avec elles?.... On m'a dit tout à l'heure :"maintenant tu as d'adorables poupettes". Oui, j'ai bien conscience de la chance que j'ai d'avoir mes deux pépettes (quel cadeau de la vie!!!), mais n'empêche qu'elles ont beau être 2, elles ne remplacent pas ma Linaëlle... Elles ont toutes les 3 une place particulière dans mon coeur. Et si mes journées sont bien remplies entre Blandine et Héloïse/le travail /la maison, j'ai toujours une pensée pour mon ange, chaque soir, une fois que je me retrouve seule face à moi-même dans mon lit.
Avatar de l’utilisateur
sandy49
 
Messages: 296
Inscrit le: Lun 16 Mai 2011, 19:00

Re: Sandy 49, mamange de Linaëlle

Messagepar loukamaman » Jeu 06 Sep 2012, 21:21

c'est une belle place que tu fais à ta fille, même si cela passe par des larmes.
je pense très fort à toi ces jours-ci.
c'est sûr que c'est un anniversaire pt etre moins dur que les précédents, mais ce sera je le crois toujours particulier et pas facile; le corps se souvient.
C'est comme imprimé. Et c'est sûrement plus sain ainsi.
Tu as bien le droit de pleurer ta Linaëlle.
Je pense bien fort à toi.
Anne-Claire
1er trésor né à 31SA envolé à 12 jours (juillet 2009)
Mon 2ème: ma poupée née à 34SA en 2011, qui me comble de bonheur
3ème bébé, FC à 9SA , 2014……
loukamaman
 
Messages: 119
Inscrit le: Jeu 19 Mai 2011, 13:23

Suivant

Retour vers Présentation des membres participants du forum de l'association

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron